Colditz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colditz (homonymie).

Colditz
Blason de Colditz
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de la Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
Leipzig
Arrondissement
(Landkreis)
Leipzig
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Robert Zillmann
Géographie
Coordonnées 51° 07′ 44″ nord, 12° 48′ 30″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Colditz

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Colditz

Colditz est une ville allemande de Saxe, située dans l'arrondissement et le district de Leipzig. La ville avait une population de 5 188 habitants en 2005.

Elle est célèbre pour son château, devenu asile psychiatrique, puis camp de prisonniers pendant la Première Guerre mondiale et Oflag[1] pendant la Seconde Guerre mondiale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se situe au centre du bassin lipsien dans le nord-ouest de la Saxe, à 35 km au sud-est de Leipzig. Elle est arrosée par la Mulde de Zwickau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces historiques de Colditz remontent à 1046 sous le nom de Cholidistcha. L'empereur Henri IV permit au margrave Wiprecht de Groitzsch, de construire un château sur la colline dominant la rivière. Un village autour du château et de la place du marché se forma et l'on construisit l'église Saint-Nicolas au XIIe siècle. Le village s'entoure de fortifications en 1265. Il est reconstruit au XVIe siècle, après un incendie accidentel.

À partir du XVIIe siècle des filatures se créent et au siècle suivant, on utilise l'argile locale pour la porcelaine de Saxe, notamment de Meissen. Une fabrique de porcelaine ouvre en 1804 (Thomsberger & Hermann).

À partir de juin 1940, le château de Colditz est utilisé comme prison pour des centaines d'officiers alliés. Plusieurs sont transférés à Lübeck en 1943, aussitôt remplacés par d'autres officiers libérés par l'armée américaine, le 14 avril 1945.

La ville est épargnée par les bombardements alliés de 1944-1945.

Selon les accords de Potsdam, la région est ensuite incluse dans la zone d'occupation soviétique, à partir de juin 1945 et la Saxe fait partie de la République démocratique allemande entre 1949 et 1990.

Depuis la réunification de 1990, la ville se tourne vers le tourisme.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La municipalité est dirigée par un conseil de 18 membres. Le bourgmestre est Robert Zillmann (indépendant) depuis le .

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Oflag IV C