Hans Joas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hans Joas (né le à Munich) est un sociologue allemand. Il est professeur de sociologie des religions à l'université Humboldt de Berlin. Depuis 2000, il enseigne également à l'université de Chicago.

Spécialiste du pragmatisme américain, il a contribué à faire connaître ce courant en Allemagne (à la suite notamment de Jürgen Habermas et Axel Honneth) et à en montrer l'intérêt pour la réflexion sur la société contemporaine. Il est l'auteur d'une monographie qui fait autorité sur George Herbert Mead (Suhrkamp, 1980, rééd. 1989).

Il dirige le Max-Weber-Kolleg für kultur- und sozialwissenschaftliche Studien (« Centre Max Weber pour les hautes études en études sociales et culturelles ») de l'université d'Erfurt et il occupe le poste de vice-président de l'Association internationale de sociologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Die gegenwärtige Lage der soziologischen Rollentheorie, Frankfurt, Athenäum, 1973.
  • Praktische Intersubjektivität. Die Entwicklung des Werks von George Herbert Mead, Frankfurt, Suhrkamp, 1980 ; traduction française : G. H. Mead. Une réévaluation de sa pensée, Paris, Economica, 2007.
  • avec Axel Honneth, Soziales Handeln und menschliche Natur. Anthropologische Grundlagen der Sozialwissenschaften, Frankfurt, Campus, Studium-Reihe, 1980.
  • avec Michael Bochow, Wissenschaft und Karriere. Frankfurt, Campus, 1987.
  • Pragmatismus und Gesellschaftstheorie. Frankfurt, Suhrkamp, 1992.
  • Die Kreativität des Handelns, Frankfurt, Suhrkamp, 1992 ; traduction française : La Créativité de l'agir, traduit de l'allemand par Pierre Rusch, préface par Alain Touraine, Paris, Les Éditions du Cerf, coll. Passages, 1999 (ISBN 2-204-06300-2)
  • Die Entstehung der Werte, Frankfurt, Suhrkamp, 1997.
  • Kriege und Werte. Studien zur Gewaltgeschichte des 20. Jahrhunderts, Weilerswist, Velbrueck, 2000.
  • avec Wolfgang Knöbl, Sozialtheorie. Zwanzig einführende Vorlesungen, Frankfurt, Suhrkamp, 2004.
  • Braucht der Mensch Religion? Über Erfahrungen der Selbsttranszendenz, Freiburg, Herder, 2004.
  • Les Pouvoirs du sacré : une alternative au récit du désenchantement [« Die Macht des Heiligen. Eine Alternative zur Geschichte von der Entzauberung »] (trad. Jean-Marc Tétaz), Seuil, , 448 p. (ISBN 978-2021404548)

Liens externes[modifier | modifier le code]