Hamish de Bretton-Gordon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hamish de Bretton-Gordon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
Formation
Activité
UniversitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Hamish de Bretton-Gordon, né en septembre 1963, est un expert en armes chimiques et en contre-terrorisme[1].

Il affirme la nécessité, pour les Britanniques et les Américains, de prendre des mesures de prévention contre les attaques chimiques perpétrées par la Russie dans le cadre d'un conflit entre celle-ci et l'Occident[2].

Il est directeur général CBRN (Chemical, biological, radiological and nuclear defense) à Avon Protection, une compagnie qui fabrique des masques à gaz[3],[4].

Auparavant, il a été président directeur général de SecureBio Limited[5], compagnie qui a été dissoute le [6].

Avant sa carrière commerciale, il a été officier de l'Armée britannique pendant 23 ans et Commandant du Régiment CBRN (en) (Chemical, Biological, Radiological and Nuclear Regiment) et du Bataillon CBRN de réaction rapide de l'OTAN (NATO's Rapid Reaction CBRN Battalion)[7].

Il est conférencier invité en matière de plans d'urgence à l'Université de Bournemouth[8]. Il a fréquenté la Tonbridge School et a un diplôme en agriculture de l'University of Reading (1987).[réf. souhaitée]

Il est directeur de Doctors Under Fire et conseiller pour l'Union of Medical Care and Relief Organisations[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Russie. L’opposant Alexeï Navalny a bien été empoisonné, selon des résultats d’expertise allemands », sur Courrier international, (consulté le )
  2. Voir par exemple Hamish de Bretton-Gordon, « Why Novichok could be Russia's most terrifying weapon in a war with the West », The Telegraph, 5 juillet 2018, en ligne.
  3. Site de Defence and Security Equipment International (DSEI).
  4. Site de Avon Protection.
  5. Voir par exemple le site Military Speakers.
  6. Site de l'organisme gouvernemental Companies House, consulté le 15 avril 2018.
  7. a et b The Guardian, présentation de Hamish de Bretton-Gordon, en ligne.
  8. « Hamish de Bretton-Gordon OBE », Military Speakers (consulté le )