HMS Barfleur (1768)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HMS Barfleur.
image illustrant un bateau ou un navire
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Barfleur
Image illustrative de l'article HMS Barfleur (1768)
La Barfleur à la Bataille des Saintes

Type Navire de ligne de classe Barfleur
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commandé
Lancement Chatham, le
Équipage
Équipage 750 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 54 m
Maître-bau 15 m
Tirant d'eau 6,4 m
Tonnage 1 978 tonnes
Propulsion Voile
Caractéristiques militaires
Armement 90 canons puis 98 canons

Le HMS Barfleur est un navire de ligne de 2e rang possédant 90 canons. Appartenant à la Royal Navy, il fut conçut par Thomas Slade à partir du HMS Prince, à Chatham et lancé le au coût de £49,222. Vers 1780, elle reçut 8 canons supplémentaires, ayant par la suite un total de 98 canons. Il pouvait accueillir approximativement 750 matelots.

Au mois de juin 1773, le roi George III révisa la flotte Britannique, à Spithead. Barfleur, sous le capitaine Edward Vernon, il était pour l’occasion le Navire amiral du commandant de la flotte, le vice-amiral Thomas Pye

Le navire se distingua lors de la Guerre d'indépendance américaine, particulièrement à la bataille de la baie de Chesapeake, le 5 septembre 1781. La flotte française gagna la bataille contre la flotte britannique. Cette bataille a eu de profonds effets sur l'aboutissement de la guerre.

Il participa à la bataille de la baie de Chesapeake, à la bataille de Saint-Kitts, à la bataille des Saintes, à la bataille du 13 prairial an II, à la bataille de Groix, à la bataille du cap Saint-Vincent (1797), à la bataille du cap Finisterre (1805).

Barfleur vit la Guerre d'indépendance des États-Unis, la Révolution française et les Guerres napoléoniennes.

Il fut désarmé en 1819.

Références[modifier | modifier le code]