Héron mélanocéphale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ardea melanocephala

Héron mélanocéphale
Description de cette image, également commentée ci-après
illustration de Louis Agassiz Fuertes
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Pelecaniformes
Famille Ardeidae
Genre Ardea

Espèce

Ardea melanocephala
Vigors et Children, 1826

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Description de l'image Ardea melanocephala map.svg.

Le Héron mélanocéphale (Ardea melanocephala) est une espèce d'oiseaux de la famille des Ardeidae, présents dans une grande partie de l'Afrique où il est le principal résident mais d'autres oiseaux de l'Afrique du Nord-Ouest migrent lors de la saison des pluies.

Cette espèce se reproduit pendant cette saison des pluies, regroupés dans des colonies dans des arbres, roselières ou falaises. Il construit un nid de bâtons et la femelle pond 2 ou 4 œufs. Il charge l'eau peu profonde, transperce les poissons ou des grenouilles avec son bec long et pointu. Il peut également vivre loin de l'eau chassant alors de petits mammifères et oiseaux.

Description[modifier | modifier le code]

Héron mélanocephale au coucher du soleil

Le héron mélanocéphale est un grand héron (environ 90 centimètres de long pour une envergure dépassant les 150 centimètres[1],[2]) dont l’adulte a un dessus et ses côtés de tête noirs, avec une huppe à l’arrière du crâne[1]. Le contour de l'œil, la gorge et le haut du cou sont blancs[3],[1]. Le reste du cou et le poitrail sont noirs tachetés de blanc. En vol, les couvertures sous-alaires blanches contrastent avec les rémiges gris foncé[1],[4]. Le juvénile n’a pas de huppe, ses zones noires sont moins prononcées[1],[3]. Il est presque aussi grand que le héron cendré, auquel il ressemble, bien qu'il soit généralement plus foncé.

Son vol est lent, avec son cou rétracté. C'est d'ailleurs une caractéristique des hérons et des butors[1], qui les distingue des cigognes, des grues et spatules.

Le cri est un fort coassement.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Le héron mélanocéphale est un oiseau subsaharien, rarement observé en Afrique du Nord[5],[6],[7]. Il est, contrairement à la plupart des espèces de hérons, peu inféodé aux milieux aquatiques. Pas qu'il ne les apprécie pas, mais il est davantage rencontré aux abords de milieux ouverts un minimum humides ou de cultures humaines[1],[4].

Références externes[modifier | modifier le code]

Notes et références citées[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Nik Borrow et Ron Demey, Guide des oiseaux de l'Afrique de l'ouest, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01512-4, OCLC 1123831437, lire en ligne)
  2. Nik Borrow, Ron Demey et Benoît Paepegaey, Oiseaux de l'Afrique de l'Ouest, (ISBN 978-2-603-02396-9, OCLC 944442325, lire en ligne)
  3. a et b « Héron mélanocéphale Ardea melanocephala - Black-headed Heron », sur https://www.oiseaux.net/ (consulté en )
  4. a et b « Héron mélanocéphale Ardea melanocephala », sur https://ebird.org/ (consulté en )
  5. (en) « Black-headed Heron Ardea melanocephala Children & Vigors, 1826 », sur https://avibase.bsc-eoc.org/ (consulté en )
  6. « Observations héron mélanocéphale », sur https://www.inaturalist.org/ (consulté en )
  7. Georges Bouet, Oiseaux d'Afrique Tropicale,