Hénoutmirê

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hénoutmirê
Image illustrative de l'article Hénoutmirê
Détail de statue avec Hénoutmirê
Surnom 200
Nom en hiéroglyphe
N5 V28 W24 t
W10
W19 i

ou
V28 W24 t
W10
N5 W19 i R8
Famille
Père Ramsès II
Mère Mérytamon
Conjoint Ramsès II
Fratrie Samontou
plus tous ses demi-frères et sœurs
Sépulture
Nom Tombe QV75
Type Hypogée
Emplacement Vallée des reines, tombe QV75

Hénoutmirê, « La souveraine qui est pareille à Rê », est vraisemblablement la quinzième fille[1] du pharaon Ramsès II.

On ne sait pas pourquoi, mais elle n'apparaît pas dans les listes des filles de Ramsès II ; on a longtemps cru, à tort, qu’elle était la fille de Séthi Ier et de la reine Touya.

Elle est la troisième grande épouse royale de Ramsès II auquel elle est mariée vers l'an 54[2] du règne de son père, à seize ans alors qu'il en avait soixante.

Sur un côté d'une statue de Ramsès II en porte-enseigne exposée au musée gréco-romain d'Alexandrie, elle apparaît avec comme inscription :

n(y) ḥt=f, mr(yt)=f, ḥm.t n(y)-sw.t wr.t Ḥnw.t-mj-Rˁ
« De sa chair, sa bien-aimée, la grande épouse royale, Hénoutmirê ».

Notes[modifier | modifier le code]

  1. et petite-fille par sa mère Mérytamon qui est la 2e fille de Ramsès II
  2. ou vers l'an 40 selon d'autres auteurs