Gymnastique aux agrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La gymnastique aux agrès[1] est une discipline athlétique consistant à enchaîner des mouvements acrobatiques sur des agrès. C'est une version populaire de la gymnastique artistique. La gymnastique aux agrès développe les qualités de coordination de manière variée et renforce tout l’appareil locomoteur et améliore parallèlement la souplesse.

De nombreux prodiges ont été trouvés au cours de l'histoire comme : Nadia Comăneci, Olga Korbut et plein d'autres.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gymnastique aux agrès est une exclusivité suisse[2]. Elle a débuté dans les années 70 au sein de la Fédération Suisse de Gymnastique, lorsqu'un grand nombre de gymnastes ne voulaient plus s'astreindre aux exigences toujours plus élevées de la gymnastique artistique. Dix ans plus tard, la gymnastique aux agrès a pris son essor et représente actuellement une des disciplines sportives les plus pratiquées en Suisse.

Cette gymnastique devient alors accessible à une grande proportion de gymnastes, et non réservée à une élite privilégiée.

Compétition[modifier | modifier le code]

La compétition se déroule de deux manières : en concours par équipe et/ou en concours individuel. Les filles ont quatre agrès : le sol, le saut de cheval, la poutre et la barres asymétriques. Chez les hommes, pas moins de six agrès : l'exercice au sol, la barre fixe, les barres parallèles, le saut de cheval, le cheval d'arçons et les anneaux.

Le système de notation est généralement sur 10. À partir de cette note les juges retirent des points si les gymnastes chutent, ou effectuent des imperfections tels que des jambes pliées ou écartées, mais également lors de fautes techniques. Toute aide verbale ou physique de l'entraîneur enlève également des points. Les gymnastes aux agrès recherchent la perfection des éléments exécutés, alors que les gymnastes artistiques recherchent plutôt la difficulté, en plus de la perfection.

Le championnat genevois fait office de qualification pour le championnat romand. Cette compétition réunit les meilleurs gymnastes des cantons romands par catégorie.

Le Championnat Suisse par équipe se déroule chaque année en novembre et réunit les cinq meilleurs gymnastes par catégorie, qui forment une équipe et représentent leur canton. Il y a un classement par équipe et une sélection des quarante meilleurs gymnastes par catégorie, sélectionnés pour la finale individuelle, qui a lieu deux semaines plus tard. C'est une manifestation réunissant les meilleurs gymnastes de toute la Suisse, ainsi qu'un public et des fans, qui encouragent les gymnastes avec toutes sortes d'objets bruyants (cloches, trompettes, vuvuzela, etc.).

Catégorie[modifier | modifier le code]

Les catégories C1, C2, C3, C4 sont généralement pour les plus jeunes. Puis les catégories C5, C6, C7, et Dame ou Homme (à partir 20 ans pour les femmes et de 30 pour les hommes) sont pour les plus âgés. Les catégories Dame et Homme sont destinées aux adultes n'ayant plus le temps de s'entraîner autant, pour des raisons professionnelles ou autre mais désirant tout de même continuer ce sport. Cela permet de concilier vie de famille et gymnastique aux agrès.

Autres disciplines gymniques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]