Gyaros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gyaros
Γυάρος (el)
Vue aérienne de Gyaros
Vue aérienne de Gyaros
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Coordonnées 37° 36′ 00″ N, 24° 43′ 01″ E
Superficie 17,6 km2
Point culminant 489
Administration
Périphérie Cyclades
Démographie
Population Aucun habitant (2000)
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Gyaros
Gyaros

Gyáros (en grec: Γυάρος) est une île aride et inhabitée de Grèce au nord dans l'archipel des Cyclades, proche des îles d'Andros et de Tinos, avec une superficie de 17.6 km². Son point culminant est de 489 mètres. Elle est zone interdite et, par conséquent, il n'existe aucune liaison maritime.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île est connue et identifiée depuis l'Antiquité[1].

Elle était autrefois habitée ou, au moins, occupée temporairement :

« Auguste reçut une requête des habitants de Gyarus qui le suppliaient de les exempter de leurs excessives impositions, qui ne se montaient qu'à cent-cinquante drachmes ; mais Gyarus n'était qu'une petite île, ou plutôt un roc baigné par les flots de la mer Égée, où l'on ne trouvait ni eau fraîche ni aucune des nécessités de la vie et qui servait de retraite à un petit nombre de malheureux pêcheurs.[2] »

Article détaillé : Histoire des Cyclades.

De 1948 à 1974, durant la dictature militaire, elle fut un lieu de déportation et d'internement pour environ 22 000 dissidents politiques.
Le gouvernement grec a souvent utilisé l'île pour des manœuvres stratégiques et a maintenu diverses infrastructures sur l'île en mémoire des victimes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Strabon, Géographie, Tome I, Livre X, Ch. V, 3 ; Tacite, Annales, III, 69.
  2. in Edward Gibbon, Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, Vol. I, Ch. VI, Part. IV ; trad. François Guizot, 1812.