Gwladys Lemoussu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gwladys Lemoussu
Image illustrative de l’article Gwladys Lemoussu
Gwladys Lemoussu, Rio 2016
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Club Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon Athlétisme

Gwladys Lemoussu née le à Paris en France est une triathlète handisport, triple championne de France et vice-championne du monde en 2016 paratriathlon. Elle est la première médaillée française de l'histoire aux Jeux paralympiques d'été de 2016 dans la catégorie PT4.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Gwladys Lemoussu est amputée de l’avant bras gauche à la suite d'une agénésie (malformation à la naissance)[1]. Elle commence l'activité physique en tant que majorette et vient au sport à l’école où elle s'essaye à plusieurs disciplines, telles le tennis, le rugby, l'escalade, le basket-ball et le cross-country[2]. A l’adolescence, son sport préféré est la natation dans lequel elle décroche souvent des médailles d'or. Devenue adulte, la combinaison de ces anciennes pratiques aboutit finalement à celle du triathlon qui la propulse au plus haut niveau[3].

Carrière en paratriathlon[modifier | modifier le code]

Après avoir gagné une troisième couronne de championne de France en 2015[4], Gwladys Lemoussu remporte la médaille de bronze en catégorie PT4 lors des Jeux paralympiques d'été de 2016. Elle signe le premier succès du triathlon français lors de cette édition des jeux paralympiques qui inscrivent à cette occasion et pour la première fois ce sport à son programme[5].

Vie privée et professionnelle[modifier | modifier le code]

Gwladys Lemoussu possède un brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire en sport activités physiques pour tous, ainsi qu’un BAFA et un Baccalauréat comptabilité. Elle est également bénévole dans une association pour l'apprentissage de la natation[1].

En décembre 2021, l'armée française l'a choisi pour devenir marraine des Écoles de Saumur et participer à des événements avec les élèves militaires dans le but d'encourager l'émulation sportive[6]. Gladys est athlète du Bataillon de Joinville, elle l'intègre en 2014 à sa réouverture avec 88 sportifs de haut niveau[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de paratriathlon depuis 2013[8].

Année Paratriathlon Pays Position Temps
2018 Championnat de France de paratriathlon PTS5 Drapeau de la France France Médaille d'or h 12 min 2 s
2017 Championnats du monde de paratriathlon PTS5 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Médaille de bronze h 12 min 19 s
Championnats d'Europe de paratriathlon PTS5 Drapeau de l'Autriche Autriche Médaille d'argent h 15 min 37 s
Championnat de France de paratriathlon PTS5 Drapeau de la France France Médaille d'or h 13 min 29 s
2016 Jeux paralympiques d'été de 2016 PT4 Drapeau du Brésil Brésil Médaille de bronze h 14 min 31 s
Championnats du monde de paratriathlon PT4 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Médaille d'argent h 14 min 31 s
Championnats d'Europe de paratriathlon PT4 Drapeau du Portugal Portugal Médaille de bronze h 12 min 1 s
2015 Championnats de France de paratriathlon PT4 Drapeau de la France France Médaille d'or h 15 min 48 s
2014 Championnats de France de paratriathlon PT4 Drapeau de la France France Médaille d'or h 19 min 26 s
2013 Championnats de France de paratriathlon PT4 Drapeau de la France France Médaille d'or h 30 min 7 s

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Interview de Gwladys Lemoussu », sur www.sejour-educatif-2012.kazeo.com (consulté le ).
  2. « Gwladys Lemoussu, triathlète paralympique, est prête pour les Jeux », sur www.jactiv.ouest-france.fr (consulté le ).
  3. « Gwladys Lemoussu en route pour Rio », sur www.vendee-triathlon.onlinetri.com (consulté le ).
  4. « Gwladys championne de France », sur www.triathlon-vendee.com (consulté le ).
  5. « Gwladys Lemoussu offre la seule médaille au paratriathlon aux Jeux Paralympiques de Riot », sur trimes.org, (consulté le ).
  6. « Gwladys Lemoussu athlète de l’armée des champions », sur defense.gouv.fr (consulté en ).
  7. « Les athlètes du Bataillon de Joinville au cœur des sections amsélistes », sur amslfrejus.com (consulté en ).
  8. (en) « Gwladys Lemoussu ITU Triathlon », sur triathlon.org (consulté le ).
  9. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]