Guy Langevin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guy Langevin
Guy Langevin.jpg
Guy Langevin au travail.
Naissance
(66 ans)
Chicoutimi
Nationalité
Activité
Peintre, lithographe et graveur en manière noire

Guy Langevin, né en 1954 à Chicoutimi, est un peintre, un lithographe et un graveur en manière noire canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy Langevin est né le à Chicoutimi[1]. Il étudie de 1974 à 1977 à l'Université du Québec à Trois-Rivières, où il vit. Formé en lithographie, en estampe, en gravure et en ateliers privés, il reçoit le prix Stelio Sole pour les arts visuels en 1996 et 2001.

En [2], et en , il présente des œuvres en Russie pendant le Festival international de manière noire (mezzotinte) de Ekaterinbourg[3], manière par laquelle son travail est le plus connu. Il a plus de 60 expositions individuelles et plus de 350 expositions de groupe à son actif. Son expertise en fait un membre de jury sollicité.

Il est également enseignant au Cégep de Trois-Rivières et à l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique.

La manière noire constitue la méthode de gravure privilégiée de Guy Langevin, car elle permet une grande palette de niveaux de gris et de nuances. Il en tire des formes organiques qui s'apparentent à des corps humains.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une seconde et l'éternité, 2002[1]
  • Tomber les voiles, 2004[1]
  • Crépuscule de dieu, 2005

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1977, Image, Trois-Rivières[1]
  • 1994, Musée des Beaux-arts, Verviers, Belgique[1]
  • 1998, 2004, Cité internationale des arts, Paris[1]

Collectives[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1996 et 2001 : Prix Stelio Sole.
  • 2006 : Grand Prix du Bharat Bhavan en Inde.
  • 2009 : Prix international de la Biennale de Guanlan en Chine.
  • 2013 : Prix pour le dépassement de la technique traditionnelle, Mezzotint Festival de Yekaterinbourg (Russie), Prix de la ville de Ploiesti en Roumanie.
  • 2014 : Premier prix du Miniprint de Kazanlak en Bulgarie.
  • 2015 : Prix pour son engagement dans le monde de la gravure, Splitgrakik 7 (Croatie)[4].
  • 2017 : Prix Graver Maintenant en France, Premier prix du Miniprint de Rosario en Argentine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « LANGEVIN, Guy », sur ledelarge.fr (consulté le 16 janvier 2018).
  2. François Houde, « Guy Langevin finaliste en Russie », sur lenouvelliste.ca, (consulté le 16 janvier 2018).
  3. « Un travail de gravure à la manière noire signé Guy Langevin », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 16 janvier 2018).
  4. Linda Corbo, « Un prix en Croatie pour Guy Langevin », sur lenouvelliste.ca, (consulté le 16 janvier 2018).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les états limites, gravures, fascicule de l'exposition à la galerie 1700 La Poste à Montréal en 2019.

Liens externes[modifier | modifier le code]