Guo Wengui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Miles Kwok
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Activité

Guo Wengui (chinois simplifié : 郭文贵; né le ), aussi connu sous les noms de Guo Wen Gui, Guo Haoyun (chinois simplifié : 郭浩云) et Miles Kwok est un milliardaire et une personnalité chinoise du monde des affaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guo Wengui en 2017

Guo Wengui est notamment présent dans le secteur immobilier. En 2017, il a accusé des dirigeants chinois (Wang Qishan, Meng Jianzhu, Jiang Mianheng, etc.) de corruption[1],[2]. Il est actuellement l'objet d'une fiche Interpol de la part de la Chine, pour des affaires de corruptions[3], mais Interpol est soupçonné d'être manipulé par la Chine selon multiples articles dans les médias dont NewYork Times fait partie[4],[5].

Guo qui affirme avoir rencontré le 14e dalaï-lama plusieurs fois[6], est bouddhiste[7],[8].

Il habite à New-York et est aussi la personne la plus recherchée par la régime communiste chinois car ses révélations ont créé un énorme impact sur la Chine continentale et vont probablement aussi avoir une influence sur la transition de pouvoir durant le 19e congrès national du Parti communiste chinois[9] qui est connue d'être sans aucune transparence par l'ensemble des pays démocratiques. Il demande l'asile politique aux États-Unis[1].

Adversaire déclaré du régime politique chinois, il annonce en le lancement d'une plateforme médiatique pour « essayer d'arriver à un État de droit, d'arriver à la démocratie, à la liberté ». Il affirme avoir rencontré dix fois Stephen Bannon, hommes d'affaires et dirigeant de médias qui plaide pour que Washington fasse de la « guerre économique » contre la Chine une priorité[10]. Il participe au financement des activités de ce dernier[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-US) Michael Forsythe, « Billionaire Who Accused Top Chinese Officials of Corruption Asks U.S. for Asylum », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  2. Kevin Lui, « Outspoken Chinese Billionaire Seeks U.S. Asylum », sur Time (consulté le )
  3. Chine: Guo Wengui, ce milliardaire qui fait trembler les cadres du PCC, RFI, 21 avril 2017
  4. (en-US) The Associated Press, « China Hosts Interpol Meeting Amid Concerns Over Abuse », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  5. « Chine. Pékin manipule-t-il Interpol ? », Courrier international,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. https://www.voanews.com/a/prominent-communist-party-critic-guo-speaks-with-voa-china-service/3818031.html
  7. Trends Tendances, « Qui est Guo Wengui, le milliardaire qui veut changer le régime chinois? », sur levif.be, Trends-Tendances, (consulté le ).
  8. « Chinese billionaire Guo Wengui wants regime change in Beijing », The Straits Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. (en-US) « Guo Wengui exposes Beijing's dilemma », The Japan Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Le milliardaire chinois Guo Wengui déterminé à "changer le régime" chinois », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « « Steve Bannon, l’homme qui voulait le chaos » : un livre retrace le parcours de l’ex-conseiller de Trump », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]