Groupe de la Dorade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Groupe de NGC 1566)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe de la Dorade
Image illustrative de l’article Groupe de la Dorade
Position du groupe de la Dorade dans le Superamas de la Vierge
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dorade & Réticule & Peintre
Ascension droite (α) 04h 17m 04s[1]
Déclinaison (δ) −56° 07′ 43″ [1]
Distance 13,54 ± 0,95 Mpc (∼44,2 millions d'a.l.)[1]

Localisation dans la constellation : Réticule

(Voir situation dans la constellation : Réticule)
Reticulum IAU.svg

Localisation dans la constellation : Dorade

(Voir situation dans la constellation : Dorade)
Dorado IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Groupe de galaxies
Liste des groupes de galaxies

Le groupe de la Dorade est généralement considéré comme un groupe, mais il pourrait s'approcher d'un amas de galaxies en raison de sa taille[2].

Plusieurs études ont été réalisées sur les galaxies de ce groupe. En 1982, 18 galaxies ont été identifiées comme faisant partie du groupe de la Dorade par John Peter Huchra et Margaret J. Geller, dont l'une d'elle a été plus tard éliminée[3]. En 1989, le nombre de galaxies du groupe a été porté à 46 par Maia et Da Costa[4]. En 1990-1991, Henry C. Ferguson et Allan Sandage ont identifié 34 autres candidats possibles dont la magnitude était supérieure à 19 et ils ont éliminé un membre de la liste de Maya, pour un total de 79 galaxies[5]. En 1993, A.M. Garcia identifia deux groupes disctincts parmi les galaxies retenues par les autres études. Selon Garcia, 7 galaxies font partie du groupe de NGC 1566 (NGC 1536, NGC 1566, NGC 1581, NGC 1596, NGC 1602, IC 2058 et ESO 157-30) et 5 autres galaxies font partie du groupe de NGC 1533 (NGC 1543, NGC 1546, NGC 1549, NGC 1553 et NGC 1574). La distance des galaxies du groupe de NGC 1566 est de 20,4 Mpc et celle du groupe de NGC 1553 est de 16,3 Mpc[6]. Finalement, dans une étude réalisée en 2005 par Kilborn et al.[7], on retrouve une liste de 24 galaxies appartenant au groupe de NGC 1566. Toutes les galaxies des deux groupes identifiés par Garcia apparaissent dans la liste de Kilborn et al..

Galerie[modifier | modifier le code]

Deux des 4 galaxies dominantes du groupe de NGC 1566 (Télescope spatial Hubble)

Membres[modifier | modifier le code]

Les principaux membres du groupe de la Dorade se trouve dans le sous groupe de NGC 1566. Le tableau ci-dessous liste les 24 galaxies indiquées dans l'article Kilborn et al[7].. La distance moyenne les galaxies entre ce groupe et la Voie lactée est de 17,5 Mpc.

Membres du groupe de NGC 1566
Nom Const. Class. Type α (J2000.0) δ (J2000.0) Vitesse radiale (km/s) m Distance (Mpc)[8] Dimension (kal)[9]
IC 2049 Réticule SAB(s)d? Spirale intermédiaire 04h 12m 04.3s -58° 33′ 25″ 1479 ± 7 13,9[10] 20,5 ± 1,6 19
NGC 1536 Réticule SB(s)c pec? Spirale barrée 04h 10m 59.8s -56° 28′ 50″ 1217 ± 13 12,6[11] 17,0 ± 1,3 34
NGC 1543 Réticule (R)SB0^0(s) Lenticulaire 04h 12m 43.2s -57° 44′ 17″ 1176 ± 7 10,3[12] 16,4 ± 1,2 59
LSBG F157-081 Réticule Irr Irrégulière 04h 27m 13.7s -57° 25′ 42″ 1215 ± 7 16,72 17,0 ± 1,3 13
NGC 1533 Dorade SB0^- Lenticulaire 04h 09m 51.8s -56° 07′ 06″ 790 ± 5 10,7[13] 16,4 ± 1,2 160
IC 2038 Dorade Sd pec? Spirale 04h 08m 53.7s -55° 59′ 22″ 712 ± 52 14,5[14] 20,5 ± 1,6 17
APMBGC 157+016+068 Dorade Irr Irrégulière 04h 22m 51.7s -56° 13′ 39″ 1350 ± 4 16,25 18,9 ± 1,3 17
NGC 1546 Dorade (R)S(rs)a?[15] Spirale 04h 14m 36.5s -56° 03′ 39″ 1284 ± 14 11,0[16] 17,9 ± 1,4 54
IC 2058 Dorade Sd? Spirale 04h 17m 54.3s -55° 55′ 58″ 1379 ± 1 13,2[17] 19,3 ± 1,3 53
IC 2032 Dorade IAB(s)m pec? Irrégulière magellanique 04h 07m 03.0s -55° 19′ 26″ 1068 ± 7 14,2[18] 14,9 ± 1,1 20
NGC 1566 Dorade (R'_1)SAB(rs)bc Spirale intermédiaire 04h 20m 00.4s -54° 56′ 16″ 1504 ± 2 9,4[19] 21,0 ± 1,5 163
NGC 1596 Dorade SA0? Lenticulaire 04h 27m 38.1s -55° 01′ 40″ 1510 ± 8 11,1[20] 21,1 ± 1,6 74
NGC 1602 Dorade IB(s)m pec? Irrégulière magellanique 04h 27m 55.0s -55° 03′ 08″ 1568 ± 8 12,9[21] 21,9 ± 1,6 39
NGC 1515 Dorade SAB(s)bc Spirale intermédiaire 04h 04m 02.7s -54° 06′ 00″ 1175 ± 7 11,3[22] 16,4 ± 1,2 84
NGC 1522 Dorade (R')S0^0? pec Lenticulaire 04h 06m 07.9s -52° 40′ 06″ 898 ± 7 12,9[23] 12,5 ± 1,0 14
ESO 118-019 Réticule S0^0p Lenticulaire 04h 18m 59.5s -58° 15′ 27″ 1239 ± 45 14,9 17,3 ± 1,8 13
ESO 157-030 Dorade E4? Elliptique 04h 27m 32.6s -54° 11′ 48″ 1471 ± 28 14,66 20,5 ± 1,8 25
ESO 157-047 Dorade S0/a? pec sp Lenticulaire 04h 39m 19.1s -54° 12′ 41″ 1655 ± 10 15,46 23,1 ± 1,7 28
ESO 157-049 Peintre S? Spirale 04h 39m 36.9s -53° 00′ 46″ 1678 ± 5 14,33 23,4 ± 1,7 42
IC 2085 Dorade S0^0^ pec Lenticulaire 04h 31m 24.2s -54° 25′ 01″ 982 ± 10 14,2[24] 13,7 ± 1,1 30
NGC 1549 Dorade E0-1 Elliptique 04h 15m 45.1s -55° 35′ 32″ 1256 ± 12 9,6[25] 17,5 ± 1,4 165
NGC 1553 Dorade SA(rl)0^0 Lenticulaire 04h 16m 10.5s -55° 46′ 49″ 1080 ± 11 9,0[26] 15,1 ± 1,2 64
NGC 1574 Réticule SA0^-(s)? Lenticulaire 04h 21m 58.8s -56° 58′ 29″ 1041 ± 16 10,3[27] 14,5 ± 1,2 106
NGC 1581 Dorade S0- Lenticulaire 04h 24m 44.9s -54° 56′ 31″ 1600 ± 27 12,5[28] 22,3 ± 1,9 38
NGC 1617 Dorade SB(s)a Spirale barrée 04h 31m 39.5s -54° 36′ 08″ 1063 ± 21 10,5[29] 14,8 ± 1,3 61
PGC 429411 Réticule Irr Irrégulière 04h 01m 15.2s -53° 29′ 23″ 1135 ± 40 16,9 15,9 ± 1,6 10

Le site DeepskyLog[30] permet de trouver aisément les constellations des galaxies mentionnées dans ce tableau ou si elles ne s'y trouvent pas, l'outil du site constellation[31] permet de le faire à l'aide des coordonnées de la galaxie. Sauf indication contraire, les données proviennent du site NASA/IPAC.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Results for object Dorado GROUP (Dorado Group) » (consulté le 1er août 2019)
  2. P. Firth, E.A. Evstigneeva, J.B. Jones, M.J. Drinkwater, S. Phillipps et M.D. Gregg, « Kinematics, Substructure and Luminosity-weighted Dynamics of Six Nearby Galaxy Groups », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 374 #4,‎ , p. 1856-1868 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2006.10993.x, Bibcode 2006MNRAS.372.1856F, lire en ligne)
  3. J.P. Huchra et M.J. Geller, « Groups of galaxies. I - Nearby groups », The Astrophysical Journal, vol. 257 #1,‎ , p. 423-437 (DOI 10.1086/160000, Bibcode 1982ApJ...257..423H, lire en ligne)
  4. M.A.G. Maia et L.N. Da Costa, « A CATALOG OF SOUTHERN GROUPS OF GALAXIES », The Astrophysical Journal, vol. 69 #1,‎ , p. 809-829 (DOI 10.1086/191328, Bibcode 1989ApJS...69..809M, lire en ligne)
  5. Henry C. Ferguson et Allan Sandage, « Population studies in groups and clusters of galaxies. III - A catalog of galaxies in five nearby groups », Astronomical Journal, vol. 100,‎ , p. 1-31 (DOI 10.1086/115486, Bibcode 1990AJ....100....1F, lire en ligne)
  6. A.M. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 100 #1,‎ , p. 47-90 (Bibcode 1993A&AS..100...47G)
  7. a et b Virginia A. Kilborn, Bärbel S. Koribalski, Duncan A. Forbes et David G. Barnes, « A Wide-Field Hi Study of the NGC 1566 Group », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 356 #1,‎ , p. 77-88 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2004.08450.x, lire en ligne)
  8. Distance calculée à partir du décalage vers le rouge. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  9. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  10. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 31 juillet 2019)
  11. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 9 novembre 2016)
  12. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 10 novembre 2016)
  13. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 9 novembre 2016)
  14. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 31 juillet 2019)
  15. (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 10 novembre 2016)
  16. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 10 novembre 2016)
  17. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 31 juillet 2019)
  18. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 31 juillet 2019)
  19. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 11 novembre 2016)
  20. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 16 novembre 2016)
  21. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 17 novembre 2016)
  22. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 7 novembre 2016)
  23. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 8 novembre 2016)
  24. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 1er août 2019)
  25. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 10 novembre 2016)
  26. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 10 novembre 2016)
  27. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 13 novembre 2016)
  28. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 14 novembre 2016)
  29. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 20 novembre 2016)
  30. « DeepskyLog ».
  31. « Finding the constellation which contains given sky coordinates », sur djm.cc.

Liens externes[modifier | modifier le code]