Greta (enseignement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Greta.

En France, un Greta (acronyme pour groupement d'établissements) est un groupement d'établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) qui fédèrent leurs ressources humaines et matérielles pour organiser des actions de formation continue pour adultes. Le Greta fait partie du Ministère de l'Éducation nationale (France).

Histoire[modifier | modifier le code]

La signalisation du GRETA de Morlaix

Les Greta sont nés de la loi du 16 juillet 1971 sur « l'organisation de la formation professionnelle continue dans le cadre de l'éducation permanente ».

Ce texte fondateur a ouvert le droit à la formation pour les individus, et les entreprises ont été tenues de participer au financement de la formation.

Les établissements scolaires publics se regroupent pour donner naissance aux Greta en 1974. La loi Jospin de 1989 confirme ce mouvement dans son article 19, désormais codifié à l'article L.423-1 du code de l'éducation.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le fonctionnement du Greta s'appuie sur différentes instances :

  • L'Assemblée Générale
  • Le Conseil de perfectionnement, à rôle pédagogique et disciplinaire
  • Le Bureau directeur
  • Les établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) membres du groupement
  • L'établissement support
  • Le Conseil d'administration de l'établissement support
  • La Commission de gestion des ressources humaines (GRH).

Le GRETA ne possède pas d’identité juridique car il s’appuie sur un établissement support.

GRETA signifie « GRoupement d’ÉTAblissements ». Ce sont des établissements Publics Locaux d’Enseignements qui mettent en commun des moyens humains et matériels dans le but de développer des activités de formation continue d’adultes.

Les formations proposées sont parfois financées par les stagiaires eux-mêmes. Néanmoins, pour les salariés, ce sont leurs entreprises, ou leurs administrations. S’ils sont demandeurs d’emploi, ce sont principalement les régions ou le pôle emploi.

Formations dispensées[1][modifier | modifier le code]

Les formations dispensées au sein d'un Greta peuvent être variées s'adressent aussi bien aux salariés, aux demandeurs d'emploi ou aux jeunes en alternance.

On peut y préparer un CAP, BEP, Baccalauréat professionnel, BTS ou encore des licences et des masters s'il existe des partenariats avec des universités.

Transformation des GRETA en GIP (abrogé)[modifier | modifier le code]

En 2012, les Groupements d'établissements (GRETA) avaient été appelés à changer de forme juridique pour devenir des groupements d'intérêt public (GIP).

Renforcement du statut des GRETA par la circulaire n° 2014-009 du 4-2-2014[modifier | modifier le code]

En 2014, une circulaire renforce le statut des GRETA au sein de l'éducation nationale. Un avancement sur certains points dont la création d'une Assemblée Générale (AG) qui remplace le Conseil inter-établissements (CIE). Le nombre des représentants des personnels augmente (20% du nombre des établissements adhérant au GRETA) et ont maintenant droit de vote.

Mais le GRETA reste toujours sans identité juridique et s'appuie toujours sur un établissement public local d'enseignement (EPLE) support.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]