Grandaddy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grandaddy
Description de cette image, également commentée ci-après
Jason Lytle en 1998 lors d'un concert à Londres.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, space rock, lo-fi[1]
Années actives 19922006, depuis 2012
Labels Big Jesus, Will Records, Big Cat Records, V2, Good Records[2]
Composition du groupe
Membres Jason Lytle
Aaron Burtch
Jim Fairchild
Tim Dryden
Anciens membres Kevin Garcia (†)

Grandaddy est un groupe de rock américain, originaire de Modesto, en Californie. Il est formé en 1992, et comprend à ses débuts Jason Lytle, Aaron Burtch, Jim Fairchild, Kevin Garcia et Tim Dryden[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1992 à Modesto autour du chanteur, guitariste et claviériste Jason Lytle, du bassiste Kevin Garcia, et du batteur Aaron Burtch[3]. Le style musical du groupe est un mélange de rock indépendant et de clavier inspiré de Philip Glass. Le style du groupe se rapproche du space rock et les paroles sont généralement centrées autour de l'isolement dans un monde high-tech bien qu'ayant un côté d'Amérique rurale. Il est à l'origine inspiré par des groupes de punk rock américains comme Suicidal Tendencies et Bad Brains[4]. Lytle est un ancien skateboarder professionnel, qui sem ettra à la musique à la suite d'une blessure au genou[5],[6].

Les membres se construisent un studio chez la famille Lytle, et la première cassette audio auto-produite du groupe, Complex Party Come Along Theories, est publiée en avril 1994[7],[8]. Les singles Could this Be Love et Taster suivent plus tard dans l'année[7]. En 1995, le guitariste Jim Fairchild (un autre ex-pro-skateur) et lke claviériste Tim Dryden se joignent au groupe[3],[5]. Une deuxième cassette, Don't Sock the Tryer, est annulée, et le groupe préfère publier à la place le mini-album A Pretty Mess by This One Band en avril 1996 au label Will[7].

Période V2[modifier | modifier le code]

Insatisfait du manque d'effort de Will Records, le groupe signe un contrat international avec le label V2 Records de Richard Branson en 1999, leur premier album ici étant l'EP Signal to Snow Ratio publié en septembre la même année[6]. En mai 2000, ils publient leur deuxième album, The Sophtware Slump, bien accueilli par la presse spécialisée[9]. NME le classe 34e de son top 100 des « meilleurs albums de la décennie », et The Independent le décrit comme « l'égal de OK Computer[8],[10]. » L'album atteint la 36e place du UK Albums Chart[7] et la popularité du groupe ne cesse de grimper, également parmi des célébrités telles que David Bowie, Kate Moss et Liv Tyler[5]. En début 2001, l'album compte 80 000 exemplaires vendus dans le monde[5]. Leur premier single de l'album, The Crystal Lake, devient le premier à atteindre le top 40 britannique après sa réédition en 2001[7].

Après quelques années dans l'ombre, le groupe obtient son premier succès critique et commercial avec l'album Under the Western Freeway, porté notamment par son single A.M 180. Ce succès se confirmera avec les albums suivants, The Sophtware Slump et Sumday en 2003[11].

Séparation et retour[modifier | modifier le code]

Le groupe se sépare après la publication de l'album, Just Like the Fambly Cat en 2005[12].

Début mars 2012 le groupe annonce se reformer pour une série de concerts, le premier aura lieu le 25 août au festival Pully For Noise à Lausanne en Suisse et ensuite il se produira au festival End of the Road qui se déroulera dans le Dorset Anglais du 31 août au 2 septembre 2012. Enfin, le groupe est programmé pour les 10 ans du festival Rock en Seine le 26 août 2012[13].

Nouveaux albums[modifier | modifier le code]

Grandaddy au Concorde 2 de Brighton, en avril 2017.

Entre 2014 et 2015, Lytle produit l'album Why Are You OK de Band of Horses[14]. Le groupe annonce en 2015 la sortie d'un nouvel album pour l'année suivante, et entame une nouvelle tournée[15]. En tournée, ils annoncent la sortie de l'album Last Place, et publient un clip du morceau Way We Won't, avec Jason Ritter[16].

Le 1er mai 2017, le groupe perd son bassiste, Kevin Garcia, victime d'une grave crise cardiaque[17]. Il avait 41 ans. Après sa mort, le groupe annule le restant de ses dates[18],[19].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • Everything Beautiful is Far Away (1998)
  • Laughing Stock Single (1998)
  • Summer Here Kids (1998)
  • A.M. 180 (1998)
  • The Crystal Lake (2000, 2001)
  • Hewlett's Daughter(2000)
  • He's Simple, He's Dumb, He's the Pilot (2000)
  • Now It's On (2003)
  • El Caminos in the West (2003)
  • I'm on Standby / Stray Dog and the Chocolate Shake Double A-Side (2004)
  • Nature Anthem (2004)
  • Elevate myself (2006)

Singles hors album[modifier | modifier le code]

  • Could This Be Love (1994) (seulement 500 copies, CD de 7")
  • Taster (1995) (single sur CD de 7")
  • Alan Parsons In A Winter Wonderland (2000) (single de promotion)
  • MGM Grand Single (2000) (single partagé avec John Wayne Shot Me)
  • Fishing Boat Song (2000) (single partagé avec 'Persil' et 'Beachwood Sparks', disponible avec le magazine Devil In the Woods)
  • Revolution (2002) (reprise des Beatles, bande originale du film Sam, je suis Sam)
  • The Rugged and Splintered Entertainment Center (2003) (single partagé avec Polyphonic Spree)
  • Aisle Seat 37-D (2003) (single partagé avec 'Verbana', disponible avec le magazine Devil In the Woods)

EP[modifier | modifier le code]

  • 1996 : A Pretty Mess by this One Band
  • 1998 : Machines are Not She
  • 1999 : Signal to Snow Ratio
  • 2001 : Through a Frosty Plate Glass
  • 2005 : Excerpts from the Diary of Todd Zilla

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Ankeny, « Grandaddy– Biography », AllMusic (consulté le 25 mai 2017).
  2. (en) « Polyphonic Spree/Grandaddy – Split (7" Vinyl) », Good Records Recordings
  3. a, b et c Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Édimbourg, Mojo Books, , 393–394 p. (ISBN 1-84195-017-3).
  4. (en) Gerry Hart, « Who's Your Grandaddy », (consulté le 20 juin 2013), p. 8–9
  5. a, b, c et d Richard A. Martin, « Hidden Agenda: Grandaddy's Fake Plastic Trees Can't Obscure How Good They Are », CMJ New Music Monthly,‎ , p. 37–39 (lire en ligne)
  6. a et b (en) Laura Barton, « Laura Barton Tracks Down Grandaddy The Guardian », The Guardian, .
  7. a, b, c, d et e Martin C. Strong, The Great Indie Discography, Canongate, (ISBN 1-84195-335-0), p. 773.
  8. a et b Peter Buckley, The Rough Guide to Rock, Rough Guides, , 442–443 p. (ISBN 978-1-84353-105-0).
  9. (en) « The Sophtware Slump Reviews – Metacritic », Metacritic (consulté le 8 mars 2017)
  10. (en) « The Top 100 Greatest Albums of the Decade nme.com », NME.
  11. Christophe Conte, « Grandaddy - Sumday », Les Inrockuptibles, 31 mai 2003.
  12. Thomas Burgel, « Just Like the Fambly Cat », Les Inrockuptibles, 31 mai 2005.
  13. Grandaddy se reforme, Les Inrockuptibles, Le 2 mars 2012
  14. (en) Jeremy Gordon, « Band of Horses and Grandaddy's Jason Lytle Team for New Album, Christmas Song "Hang an Ornament" Pitchfork », sur Pitchfork.
  15. Thomas Burgel, « Grandaddy : nouvel album en préparation », Les Inrockuptibles, 2 septembre 2015.
  16. (en) Robin Hilton, « Grandaddy reveals new album, video », npr.org.
  17. Amanda Wicks, « Grandaddy’s Kevin Garcia Dead at 41 », Pitchfork, 3 mai 2017.
  18. (en) Amanda Wicks, « Grandaddy Cancel Tour Following Bassist’s Death | Pitchfork », sur pitchfork.com (consulté le 3 mai 2017).
  19. (en) Leitch, Martin, « Grandaddy cancel all upcoming tour dates », gigsoupmusic.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]