Graham Fraser (journaliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fraser.

Graham Fraser (né en 1946 à Ottawa) est un journaliste et écrivain canadien. Il est l'auteur de plusieurs livres, autant en anglais qu'en français, et est correspondant aux affaires nationales à Ottawa pour le Toronto Star ; il écrit également une chronique hebdomadaire pour ce quotidien. Il est également professeur adjoint de journalisme à l'Université Carleton. Fraser est un grand défenseur du bilinguisme canadien.

Biographies[modifier | modifier le code]

Fraser a fait ses études à l'Université de Toronto, où il obtient un baccalauréat (B.A.) en 1968 et une maîtrise (M.A.) en histoire en 1972. Durant sa carrière, il a également écrit pour le magazine Maclean's, ainsi que pour les quotidiens The Globe and Mail, The Montreal Gazette et Le Devoir.

Le 13 septembre 2006, le Premier ministre du Canada Stephen Harper propose la nomination de Graham Fraser au poste de commissaire aux langues officielles. Cette proposition a fait l'unanimité des partis de l'opposition, qui ont tous réagi très positivement à l'annonce[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Fighting Back: Urban Renewal in Trefann Court (1972)
  • PQ: René Lévesque and the Parti Québécois in Power (1984)
  • Playing for Keeps: The Making of the Prime Minister, 1988 (1989)
  • Vous m'intéressez: Chroniques (2001)
  • Sorry, I Don't Speak French: Confronting the Canadian Crisis That Won't Go Away (2006)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]