Giuseppe Missori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Missori.
Giuseppe Missori
IMG 5212 - Milano - Monumento al gen. Missori (Riccardo Ripamonti, 1916) - Foto Giovanni Dall'Orto - 17-Febr-2007.jpg

Monument à Giuseppe Missori à Milan

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité

Giuseppe Missori (né le à Moscou, en Russie et mort le à Milan) est un militaire et un patriote italien du Risorgimento.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cours de sa vie, Giuseppe Missori a participé à de nombreuses batailles pour l'unification de l'Italie : il a combattu lors des cinq journées de Milan (1848), lors de la Seconde guerre d'indépendance (1859), fit partie de l'expédition des Mille (1860) de Garibaldi et était présent à la bataille de l'Aspromonte le . Juste avant cette bataille, le , sur proposition de Garibaldi, il a été initié en franc-maçonnerie dans la loge I Rigeneratori del 12 gennaro 1848 al 1860 Garibaldini de Palerme[1]. Il a courageusement sauvé la vie de Garibaldi à la bataille de Milazzo.

Après la réalisation de l'unité italienne, il a vécu à Milan et a occupé le poste de conseiller municipal.

Sur la place que la ville de Milan lui a consacrée se trouve une statue équestre, œuvre de Riccardo Ripamonti.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. V. Gnocchini, L'Italia dei Liberi Muratori, Mimesis-Erasmo, Milan-Rome, 2005, p.187.