Giuliano Bonfante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giuliano Bonfante
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 101 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Giuliano Ugo BonfanteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction

Giuliano Bonfante, né à Milan le et mort à Rome le , est un linguiste italien.

Professeur de linguistique, il est un éminent expert des langues indo-européennes ainsi que des langues mortes, comme la langue étrusque, le hittite et d'autres langues italiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuliano Bonfante est le fils du juriste Pietro Bonfante. Né à Milan en 1904, il étudie les langues indo-européennes.

À l'arrivée au pouvoir du fascisme, il quitte l'Italie et enseigne à Genève et, par la suite, aux États-Unis.

Après la Seconde Guerre mondiale il rentre en Italie, où il enseigne la linguistique, d'abord à l'université de Gênes, dont il devint doyen, et ensuite à celle de Turin, où il termina sa carrière.

En 1958, il devient membre de l'Académie des Lyncéens.

Il a également collaboré avec sa fille Larissa dans l'étude de la civilisation étrusque.

En 2000, à 96 ans, il intervient une ultime fois publiquement pour épingler un usage fautif du subjonctif par Umberto Eco dans son roman Baudolino[1].

Il meurt à Rome en 2005, à l'âge de 101 ans.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Della Intonazione sillabica indoeuropea (1930)
  • Storia del diritto romano, 2 v. (1958-59)
  • Lingua e cultura degli Etruschi (1985)
  • La lingua parlata d'Orazio (1994)
  • L'origine des langues romanes : étapes du développement de l'Amérique (1999)
  • La langue étrusque : une introduction (avec Larissa Bonfante) (1983, éd. rev. 2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Muore centenario Giuliano Bonfante », sur ricerca.repubblica.it, La Repubblica,‎ .


Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Scritti in onore di Giuliano Bonfante, vol. I
  • Scritti in onore di Giuliano Bonfante, vol. II

Liens externes[modifier | modifier le code]