Giraudet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Giraudet
logo de Giraudet

Création 1910
Dates clés 2003, reprise par Dominique Reynaud
Fondateurs Henri Giraudet
Forme juridique Société anonyme
Siège social Bourg-en-Bresse
Drapeau de la France France
Direction Dominique Reynaud
Activité Grande distribution
Produits quenelle, soupe et sauce
Effectif 71 en 2018
SIREN 339909640[1],[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web giraudet.fr

Chiffre d'affaires 13 494 900 € en 2018
Résultat net 1 201 500 € en 2018[3]

Giraudet est une entreprise française, créée en 1910 par Henri Giraudet, spécialisée dans la production et la vente de quenelles, sauces et soupes fraîches. Son siège social historique se situe à Bourg-en-Bresse, préfecture du département de l'Ain. Elle est dirigée depuis 2016 par Dominique Reynaud, précédemment dirigeant de Teisseire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Boutique près de la place des Vosges, Paris.

Giraudet élabore des quenelles, soupes et sauces fraîches[4].

Le chef Michel Porfido[5] est chargé de l’élaboration des recettes.

L'entreprise confectionne près de 3 000 litres de soupes, 925 tonnes de quenelles et 200 tonnes de sauces chaque année dans l'usine de 7 460 m2 de Bourg-en-Bresse.

L'entreprise est présente en France avec six boutiques et compte 97 employés.

Giraudet fait partie du label Entreprise du patrimoine vivant[6].

En , l'association de protection animale L214 lance une campagne d'intimidation et de manifestations pour tenter de convaincre Giraudet d'exclure les œufs de poules en cage de sa chaîne d'approvisionnement. Dominique Reynaud, Président Directeur général de la maison Bressane réaffirme l'opposition de la marque à toute maltraitance animale, rappelant la démarche de l'entreprise vers l'utilisation intégrale d’œufs provenant d'élevages alternatifs [7],[8].

Dates clés[modifier | modifier le code]

  • 1910 : Création de la maison Giraudet par Henri Giraudet[9]
  • 1986 : Teisseire acquiert Giraudet[10]
  • 2002 : Création des bars à soupes[11]
  • 2003 : Reprise de l'entreprise par Dominique Reynaud[12]
  • 2012 : L'entreprise commercialise quenelles, sauces et soupes en grandes et moyennes surfaces.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Global LEI index, (base de données web), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. https://www.societe.com/societe/giraudet-339909640.html
  4. « Depuis plus d’un siècle, la quenelle de Giraudet, c’est tout un art ! », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Michel Porfido, le cuisinier inspiré de chez Giraudet », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Giraudet | Label EPV, Entreprise du patrimoine vivant », sur www.patrimoine-vivant.com (consulté le )
  7. « Lyon : les quenelles de Giraudet dans le viseur de L214 », sur lyoncapitale.fr, (consulté le )
  8. « L’association L214 cuisine Giraudet sur les œufs en batterie », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « 1910 », sur giraudet.fr (consulté le )
  10. « La quenelle, c'est sexy? », sur lexpress.fr, (consulté le )
  11. Sonia Ezgulian, Giraudet, 100 ans de maison, Les Editions de l'Epure, 184 p., p. 43
  12. « Teisseire veut céder Giraudet, le numéro un des quenelles », sur lesechos.fr, (consulté le )