Gioacchino Natoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gioacchino Natoli
Naissance (78 ans)
Patti, Sicile, Italie
Nationalité Italienne
Profession
Responsable de la réorganisation de la justice Italienne
Autres activités
Vice-président de Association nationale de la magistrature (Italie), membre de CSM - Conseil supérieur de la magistrature (Italie)

Gioacchino Natoli (né à Patti le 19 janvier 1940) est un magistrat italien, membre du Conseil supérieur de la magistrature de l'Italie. Il a passé la majeure partie de sa vie professionnelle à essayer de renverser le pouvoir de la Mafia sicilienne. Il est depuis juin 2016 responsable de la réorganisation de la justice dans toute l'Italie commandée par le ministère de la Justice[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il travaille avec Giovanni Falcone dans le fameux Maxi Trial en 1986-1987. En 1988 Natoli a collaboré avec Falcone et Rudolph Giuliani, à l'époque Procureur fédéral américain pour le district du sud de New York, dans des opérations contre les familles de Gambino et de Salvatore Inzerillo (Inzerillo).

Le Juge Natoli est devenu une partie du Pool Antimafia informel de Palerme, créé par le Juge Rocco Chinnici avec Giovanni Falcone et Paolo Borsellino. Il s'agissait d'un groupe de magistrats chargés de l'enquête qui travaillaient étroitement ensemble à partager des informations et à élaborer de nouvelles stratégies d'enquête et de poursuites. Plus important encore, ils ont assumé la responsabilité collective de poursuivre les poursuites de la mafia: tous les membres du groupe ont signé des ordonnances de poursuites pour éviter d'exposer l'un d'eux à un risque particulier, comme celui qui avait coûté la vie au juge Gaetano Costa. Le groupe comprenait également Giuseppe Di Lello Finuoli et Leonardo Guarnotta.

Le juge Natoli a travaillé pour l'affaire criminelle américaine Pizza Connection Trial (en) [2] en collaboration avec Federal Bureau of Investigation (FBI) et il a vu les accusés Gaetano Badalamenti et d'autres membres principaux de Mafia américaine.

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Cosa nostra ieri, oggi, domani: la mafia siciliana nelle parole di chi la combatte, (con Gianni di Cagno) Ed. Dedalo, 2004, (ISBN 8822062701)

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Viviano, A. Ziniti, Visti da vicino, 2012
  • Leone Zingales, Andreotti assolto!: il processo del secolo : cronaca dell'appello, 2004
  • AAVV, Come cambia la mafia: esperienze giudiziarie e psicoterapeutiche in un paese, 1999
  • Girolamo Lo Verso La mafia dentro: psicologia e psicopatologia di un fondamentalismo, 1998

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]