Gimel (lettre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gimel.
image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Phénicien Hébreu Cursive
Gimel ג ג Hebrew letter Gimel handwriting.svg
Une couronne de 3 taguim sur le ג.

Gimel, Gimal, Ghimel ou encore Guimel (ג, prononcé /g/ ou /ɣ/[1]) est la troisième lettre de l'alphabet hébreu. Elle dérive d'une lettre de l'alphabet phénicien et est donc apparentée au gamma (Γ, γ) de l'alphabet grec et les lettres latines C et G.

Le mot hébreu גמל signifie "chameau". La forme de la lettre Gimel évoque la tête et les pattes avant de l'animal.

Sa valeur numérique est 3.

Particularités[modifier | modifier le code]

  • Dans le jeu du Dreydel, chacune des 4 faces de la toupie porte une lettre : נ ג ה ש qui sont les initiales de la phrase "Nes Gadol Haya Sham" = "un grand miracle s'est produit là-bas". Lorsque les enfants jouent avec pendant la fête de Hanoucca, si la toupie tombe sur ג (Gimel) - gants, le joueur rafle la mise, et chacun remet un dans le pot (G comme "Gimme!", "Give me!" en anglais, gants = tout en yiddish)
  • Cette lettre fait partie des 7 lettres qui peuvent être couronnées de 3 taguim (תָּגִים).
    Ces 7 lettres sont : ג ז ט נ ע צ ש

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Note[modifier | modifier le code]

  1. La prononciation varie selon la présence ou l'absence du daguesh, un point placé au milieu de la lettre.