Gilles Renne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilles Renne
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
ArlesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Guitar Institute of Technology, Los Angeles - 1980
Activité
Guitariste de Jazz et Fusion, Compositeur
Père
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique
Distinctions
Premier prix de guitare au concours de Jazz de Paris-La-Défense - 1984

Gilles Renne est un guitariste et compositeur français de jazz et fusion né à Arles le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilles a grandi dans une famille où l'art et la culture tiennent une place importante son père est le peintre Guy Renne sa mère Thérèse Renne enseigne les lettres anciennes et a publié à propos de l'œuvre de son mari, son frère cadet est le batteur de jazz Olivier Renne[1],[2]. Il débute la guitare en autodidacte puis obtient son admission au Guitar Institute of Technology de Los Angeles (Musicians Institute) dont il sort diplômé en 1980. En 1984, il remporte le premier prix de guitare au concours national de jazz de Paris, La Défense

Parcours[modifier | modifier le code]

Gilles Renne rencontre le saxophoniste Philippe Sellam avec qui il fonde successivement le quatuor de jazz Sellam-Renne Quartet en 1986, puis en 1992 le "African Project", groupe issu de multiples rencontres musicales lors de tournées en Afrique noire[3]. Ce groupe qui mêle Jazz et musique traditionnelle africaine comprendra notamment le balafon Aly Keïta, Linley Marthe (basse), Thierry Arpino (batterie)[4]. Au début des années 90, il sera le guitariste du Bex'tet le groupe de l'organiste Emmanuel Bex et fera également partie du Big Band "Quoi de neuf docteur" [5],[6].

En 1999, il fonde avec l'organiste Philippe Petit le quatuor "Myster Hyde", puis "Jazz Runners", avec lequel il tourne en 2012 au Venezuela qui aboutit à un long métrage "Venez jouer là"[7],[8].

En 2006, avec Philippe Sellam, il crée "No Spirit", un quatuor Jazz-groove, comprenant Fred Dupont (orgue Hammond) et Christophe Bras (batterie)[9].

En tant que sidemen ou en tant qu'invité, Gilles Renne a eu l'occasion de jouer avec des artistes comme Rhoda Scott, Manu Di Bango, Andy Emler, Souad Massi, Linley Marthe, Hadrien Ferraud, Emmanuel Bex, Jean-Philippe Fanfan, Stéphane Huchard, Jean-Pierre Como, etc.

En plus de ses activités de musicien, Gilles Renne anime de nombreux ateliers et master-classes à travers le monde. Il a publié des méthodes sur l'improvisation à la guitare[10]

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Gilles Renne a sorti ou a participé à plus d'une trentaine albums dont voici les principaux.

Comme leader ou co-leader[modifier | modifier le code]

  • Sellam-Renne Quartet, Rendez-vous, 1990.
  • Sellam-Renne Quartet, Vent d'Est, 1992.
  • Sellam-Renne / African Project , Afrique (Live / tournée dans 7 pays d'Afrique centrale), 1993
  • Sellam-Renne / African Project, Embrasse moi (Gabon), 1995
  • Sellam-Renne / African Project, Traditional Odyssey avec le bassiste Lynley Marthe (Océan Indien), 1996
  • Sellam-Renne / African Project, Abidjan (Côte d'Ivoire & Burkina Fasso), 1998
  • Mister Hyde Quartet, Mister Hyde, 1999
  • Sellam-Renne / African Project, Live à Saint-Louis Sénégal, 2000
  • Mister Hyde Quartet, Back to the beat, 2002
  • Gilles Renne & Mister Hyde Quartet, Ultime atome Live, 2005
  • Sellam-Renne / African Project, Sortilége Live Paris, 2006
  • Sellam- Renne / No Spirit, No Spirit (CD Live Paris + DVD Live in Séoul), 2008
  • Sellam- Renne / No Spirit, Give me 5 , 2011
  • Jazz Runners "Funky ways" Live Paris, 2016
  • Hammond Legend " Black magic woman " , 2018
  • Hammond Legend " Sittin' on the dock of the B3 " , 2020

Comme sideman[modifier | modifier le code]

Quoi de neuf docteur (Big band)[modifier | modifier le code]

  • Le retour , 1991.
  • En attendant la pluie, 1993.

Avec l'organiste Emmanuel Bex[modifier | modifier le code]

  • Enfance, Bextet, 1991
  • Harlem nocturne, Jean- Michel Proust, 1996

Avec l'organiste Stefan Patry[modifier | modifier le code]

  • Organic Jungle, 1998
  • Live au Duc des Lombards , 2002
  • Singer, 2012

Avec d'autres musiciens[modifier | modifier le code]

  • Rialzu (Rigiru 1978 / Réedition CD 2008)
  • Tribute to the mother of groove (Philippe Combelle octet 2004)
  • Obrigado, René Sopa quintet, 2011
  • Rose & Blues , Rose quartet, 2017

Films & DVD[modifier | modifier le code]

  • DVD  "Live in Séoul" ( No Spirit - 2008 ).
  • DVD  "African Project" ( Sellam-Renne - 2009 ) .
  • FILM "Venez jouer là" ( Jazz Runners - 2012).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Olivier Renne », sur Discogs (consulté le )
  2. Thérèse Renne, Guy Renne et France) Chapelle Sainte-Anne (Arles, Guy Renne: l'aventure d'une création : une quête d'harmonie, Éditions Cercle d'art, (ISBN 978-2-7022-0796-3, OCLC 82367191, lire en ligne)
  3. « Sellam Renne », sur Discogs (consulté le )
  4. « Thierry Arpino | Yamaha Artists », sur www.yamaha.com (consulté le )
  5. « Quoi De Neuf Docteur », sur Discogs (consulté le )
  6. « Bex' Tet », sur Discogs (consulté le )
  7. (en) Mister Hyde – Back To The Beat (2003, CD) (lire en ligne)
  8. AlloCine, « Venez jouer là » (consulté le )
  9. « Gilles Renne No Spirit musique | Discogs », sur www.discogs.com (consulté le )
  10. IMPROVISATION GUITARE Jazz & Fusion - Musicom - (ISBN 2-905549-15-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]