Gilles Rémy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilles Rémy
Description de l'image Gilles Remy 2012.jpg.
Naissance (58 ans)
Audincourt (Doubs)
Nationalité française
Pays de résidence France
Diplôme
DEA de droit public ; DESS de droit des affaires
Profession
Descendants
Tatiana, Katia et Dimitri

Gilles Rémy, né à Audincourt (Doubs) le , est un homme d'affaires français. Il est administrateur et président de plusieurs sociétés, majoritairement liées au commerce international[1].

Études[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au Lycée d'Hôtellerie et de Tourisme Alexandre Dumas de Strasbourg, Gilles Rémy poursuit des études supérieures à l'Université Strasbourg III-Robert Schuman. Licencié en droit en 1981, détenteur d’une maîtrise en droit privé en 1982, il en sort diplômé en 1983 avec mention d’un DEA de droit public et d’un DESS de droit européen des affaires.

Carrière[modifier | modifier le code]

D’abord collaborateur parlementaire de Dominique Frelaut, Député-maire de Colombes, Gilles Rémy « passe à l’international » dès 1985 en devenant Directeur adjoint du voyagiste « France-URSS », leader sur ce marché avec plus de 40 000 voyageurs. Ses fonctions lui permettent alors de sillonner l’ex-URSS, ainsi que d’acquérir la connaissance du terrain et un premier carnet d’adresses qui lui deviendra utile dans ses activités ultérieures essentiellement tournées vers l’ancien espace soviétique.

Basé à Moscou au sein de CIFAL à partir de 1992, il renforce l’activité historique de la société dans le secteur pétrolier et nucléaire. Dans le même temps, il développe l’entreprise dans toute l’Asie centrale en y implantant des bureaux de représentation et des filiales (Kazakhstan en 1991, Turkménistan et Azerbaïdjan en 1993, Kirghizistan en 1995, Ouzbékistan en 2000…)

À la fin des années 1990, CIFAL, dont il est devenu l’actionnaire majoritaire, sera la seule société de services occidentale présente dans l’ensemble de la région Asie centrale / Caspienne[2].

Son expertise des réalités économiques de ces pays lui vaudra d’être invité à accompagner plusieurs chefs d’États (Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande) et ministres (Alain Juppé, Christian Pierret, François Fillon, Anne-Marie Idrac, Laurent Fabius) en Russie et en Asie centrale.


  • 1985-1989  : Directeur adjoint de l'agence France-URSS voyages ;
  • 1989-1992  : Directeur de la zone soviétique à la société Tibi ;
  • 1992-1995  : Directeur de la zone Russie au Groupe CIFAL ;
  • depuis 1995 : Président-Directeur général du Groupe CIFAL.


Gilles Rémy est également :

  • Conseiller du Commerce extérieur de la France, responsable de la zone Asie centrale-Caucase (depuis 1994) ;
  • Président de la Chambre de commerce France-Turkménistan.

Par ailleurs, il a présidé l'OSCI - l'Organisation professionnelle des opérateurs spécialisés du commerce international - de 2006 à 2013[3]).

Centres d'intérêt[modifier | modifier le code]

Passionné d'histoire et d'art russe, de Roger Vaillant et de Gogol, il collectionne les icônes russes et les boîtes de Palekh et de Mstiora. Gilles Rémy pratique également le marathon (Londres, Paris, New-York, Boston, Chicago, Berlin, Saint-Pétersbourg[4]) et le ski alpin.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « M. Gilles REMY », sur www.societe.com (consulté le 12 juin 2014)
  2. (en) « CIFAL Company Profile », sur www.zoominfo.com (consulté le 10 juin 2014)
  3. Christine Guilguy, « OSCI : Gilles Rémy, le défricheur de l'ex-URSS, passe la main à Etienne Vauchez, défricheur "2.0" », Le Moci,‎ (lire en ligne)
  4. (ru) « Марафон "Белые ночи" (Le marathon des "Nuits blanches") », sur www.baltinfo.ru,‎ (consulté le 20 mars 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]