Gianni Schicchi de' Cavalcanti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gianni Schicchi de' Cavalcanti
William bouguereau, dante e virgilio, 1850, 04.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Gianni Schicchi de' Cavalcanti, (... - Avant février 1280) est un personnage historique florentin du XIIIe siècle cité par Dante Alighieri parmi les personnages de l'Enfer de la Divine Comédie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gianni Schicchi était un chevalier médiéval et l'on ne possède que peu d'informations historiques le concernant. C'est à partir de la citation dantesque que les commentateurs ont retracé sa biographie qui en majeure partie est le reflet du passage de l'Enfer - Chant XXX, (vv. 32-33 et 42-45).

« Mi disse: "Quel folletto è Gianni Schicchi,
e va rabbioso altrui così conciando". »

— Inf. XXX, vv. 32-33

« me dit : "Ce follet est Gianni Schicchi, qui, dans sa rage, va ainsi accoutrant les autres". »

— Traduction Lamennais

Dans la bolgia des faussaires, Gianni Schicchi est condamné pour falsification de personne pour avoir trompé les autres en prenant la place de Buoso Donati il Vecchio (it).

Il semble que d'après ce qui est rapporté par les glossateurs, que Schicchi soit fameux pour l'imitation des personnes et que quand le richissime veuf Buoso Donati mourut sans enfants et sans testament, celui-ci sur demande de son ami Simone Donati, neveu de Buoso, se camoufla dans le lit du défunt peu après sa disparition et une fois le notaire appelé, il dicta le testament en faveur de Simone. Le testament fut ponctuellement ratifié.

Pour sa propre personne, il semble que Schicchi se soit fait leguer uniquement une jument (cité par Dante), qui constitue un indice du caractère burlesque du fait.

À partir de cette histoire, Giacomo Puccini composa l'opéra, Gianni Schicchi, représentée en 1918.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]