Georgina Jolibois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jolibois.

Georgina Jolibois, née en 1968 à La Loche, est une femme politique canadienne, députée néodémocrate de Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill à la Chambre des communes du Canada depuis les élections fédérales de 2015.

Vie privée et carrière[modifier | modifier le code]

Elle a servi durant neuf ans au sein de la Gendarmerie royale du Canada, rattachée à la division « F », responsable du Comité consultatif autochtone et des liens avec les organismes d'application de la loi et les partenaires communautaires pour assurer la sécurité dans le Nord.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Elle s'engage d'abord en politique municipale, comme mairesse de La Loche durant douze ans[1].

Elle se lance en politique avec le Nouveau parti démocratique à l'occasion des élections fédérales canadiennes de 2015 dans Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill, circonscription détenue par le conservateur Rob Clarke depuis 2008. Le , le sortant est renvoyé en troisième position et elle est élue députée d'extrême justesse avec 82 voix d'avance sur le candidat libéral[2].

Elle devient critique du NPD pour les Autochtones et affaires du Nord, et est également chargée de la diversification de l'économie de l'Ouest[3].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     (sortant) Rob Clarke Conservateur +09 105, 30,14 %
     Lawrence Joseph Libéral +10 237, 33,88 %
     Georgina Jolibois NPD +10 319, 34,15 %
     Warren Koch Vert +00552, 1,83 %
Total 30 213 100 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 'It could have happened anywhere': Local MP says La Loche will heal, 28 janvier 2016, consulté le 26 décembre 2017.
  2. « Victoire de Georgina Jolibois confirmée dans Desnethé–Missinippi–Rivière Churchill », Radio-Canada, 4 novembre, consulté le 26 décembre 2017.
  3. Notre équipe, sur le site officiel du NPD, consulté le 26 décembre 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]