Georges Van Coningsloo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges Van Coningsloo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Grez-DoiceauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1963 Solo - Terrot
1964 Peugeot - BP - Englebert
1965-1966 Peugeot - BP - Michelin
1967 Pelforth - Sauvage - Lejeune
1968-1970 Peugeot - Michelin - BP
1971 Molteni - Arcore
1972 Molteni
1973 Watney - Maes
1974 Robot - Office du Meuble
Principales victoires
2 classiques
Paris-Bruxelles 1964
Bordeaux-Paris 1967

Georges Van Coningsloo (né à Wavre le et mort à Grez-Doiceau le ) est un coureur cycliste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut professionnel de 1963 à 1974. En 1967, il remporte Bordeaux-Paris après 370 kilomètres d'échappée solitaire[1].

Son fils Philippe fut également coureur cycliste de haut niveau. Il décéda cependant avant de passer professionnel, terrassé par une crise cardiaque, durant une course[réf. nécessaire]. En son honneur, une course est organisée au mois de juillet : le Mémorial Philippe Van Coningsloo. Son autre fils Olivier fut professionnel deux saisons chez Cédico puis Collstrop avant de stopper sa carrière.

Georges Van Coningsloo est inhumé à Wavre, tout comme son fils Philippe.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1964 : hors délai (7e étape)
  • 1965 : hors délai (11e étape)
  • 1966 : hors délai (17e étape)

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Et Montauban passa en Eurovision », article de Christian Jaurena, publié dans le quotidien L'Équipe du jeudi 15 août 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]