Georges Reynald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georges Reynald
Fonction
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Activité

Georges Reynald est un avocat et homme politique français né le 16 juin 1866 à Foix (Ariège) et décédé le mercredi 18 août 1937 à Saint-Martin-de-Caralp (Ariège)

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'universitaires, son père était doyen de faculté, et d'hommes politique, son grand-père maternel a été maire de Foix. Il était Docteur ès-lettre, Avocat à Foix, puis à Paris. En parallèle, il collabore à plusieurs titres de presse.

Conseiller municipal en 1896, puis maire de Foix en 1901, il est élu conseiller général du canton de Foix en 1904 puis sénateur en 1912. Il siège au groupe de l'Union républicaine. Réélu en 1921, il ne se représente pas en 1930. Il s'investit beaucoup sur les questions de politique internationale, comme vice-président de la commission des affaires étrangères, et comme rapporteur sur les ratifications d'accords internationaux.

Délégué de la France à la Société des Nations en 1921-1923. Georges Reynald, a été par ailleurs un adversaire résolu du droit de vote pour les femmes. Il cesse d'être conseiller général en 1934.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Georges Reynald », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Louis Claeys, Deux siècles de vie politique dans le département de l'Ariège 1789-1989, Pamiers 1994