George Bellows

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis George Wesley Bellows)
George Bellows
Image dans Infobox.
Photo vers 1900 de Peter A. Juley & Son
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
George Wesley Bellows
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Lieux de travail
Mouvement
Influencé par
Conjoint
Emma S. Bellows (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Archives conservées par
Œuvres principales

George Wesley Bellows, né le 12 ou le 19 août 1882 à Colombus dans l'Ohio et mort le à New York, est un peintre américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 22 ans, George Bellows se forme chez le peintre new-yorkais Robert Henri. Il s'attache à représenter la ville américaine et la vie quotidienne de ses habitants. Ses scènes intenses de combats de boxe l'ont rendu célèbre. Il réalise aussi des paysages du Maine et de Rhode Island.

Bellows appartient au groupe des peintres de la Ash Can School. Comme eux, il est intéressé par la chronique et la lithographie. Puisqu'ils cherchent à capturer le réel, ces peintres se placent ainsi en photographes du réel, tentant de fixer l'instantané. Par un travail sur la composition, la peinture de Bellows, particulièrement expressive, explore les faits divers, les marges de la société et les milieux populaires et illustre la violence urbaine se faisant ainsi le reflet des tensions et des ambigüités de la société américaine de son temps.

En 1913, il découvre l'œuvre de Matisse et des Fauves, qui amènent plus de vigueur à sa peinture. Il est aussi influencé par le style dépouillé d'un autre élève de Robert Henri, Edward Hopper[2]. Il collabore au magazine progressiste The Masses.

Sa carrière est interrompue brutalement par une péritonite mortelle en 1925.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://asteria.fivecolleges.edu/findaids/amherst/ma117.html » (consulté le )
  2. (en) Didier Ottinger, « Bellows and Hopper : crossed paths », dans M. Melissa Wolfe, George Bellows revisited, new considerations of the painter’s oeuvre, Cambridge Scholars Publishing, (lire en ligne), p. 41-51.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :