Gentillesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La gentillesse est une vertu dans de nombreuses cultures et religions. Représentation de la parabole du Bouddha et de l'éléphant Nalagiri. Devadatta, jaloux de Bouddha et voulant lui faire du mal, envoie un éléphant en colère nommé Nalagiri dans une rue où Bouddha et ses disciples se promènent. Alors que Nalagiri en colère s'approche d'eux, le Bouddha faisant le signe de l'Abhaya-mudrā, symbole de paix, de bonté et de gentillesse, calme Nalagiri. La parabole suggère que la gentillesse touche tout le monde. Les Bouddhistes appellent une telle gentillesse à l'état vertueux la perfection Mettā[1], alors que certaines littératures indiennes se réfèrent à maitrī (sanskrit : मैत्री)[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Harvey, Peter (2007). An Introduction to Buddhism: Teachings, History and Practices. Cambridge: Cambridge University Press. ISBN 0-521-31333-3
  2. Warder, A. K. (1970; reprinted 2004). Indian Buddhism. Motilal Banarsidass: Delhi. ISBN 81-208-1741-9
  3. Gonda, J. (Ed.). (1977), A History of Indian Literature: Epics and Sanskrit religious literature, Medieval religious literature in Sanskrit (Vol. 2), Otto Harrassowitz Verlag; see page 62 and note 43

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :