Gaspard-Marie Duboys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gaspard-Marie Duboys
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 98 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Gaspard Marie Duboys est un homme politique français né le à Grenoble (Isère) et décédé le à Grenoble.

Conseiller au Parlement de Grenoble en 1782, il est arrêté comme suspect pendant la Terreur et incarcéré jusqu'au 9 thermidor. Maire de La Combe-de-Lancey sous le Premier Empire, il est nommé conseiller à la cour impériale de Grenoble en 1811. Il démissionne pendant les Cent-Jours. Il devient député de l'Isère de 1815 à 1816, siégeant dans la majorité de la Chambre introuvable. Il est président de chambre à la Cour d'appel de Grenoble de 1816 à 1848, et conseiller municipal de Grenoble.

Son fils, Albert Duboys, a été membre de l'Académie Delphinale et l'auteur de plusieurs livres sur l'histoire du Dauphiné[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]