Gare du Mans-les-Halles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Gare du Mans.

Gare du Mans-les-Halles
(fermée et détruite)
Image illustrative de l’article Gare du Mans-les-Halles
La façade monumentale de la gare des Halles
Localisation
Pays France
Commune Le Mans
Coordonnées géographiques 48° 00′ 15″ nord, 0° 11′ 29″ est
Historique
Mise en service
Fermeture 1947 (démolie en 1954)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Gare du Mans-les-Halles (fermée et détruite)

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Gare du Mans-les-Halles (fermée et détruite)
La gare des Halles depuis la rive droite en 1898
La gare des Halles depuis la rive droite en 1898
Vue de la gare depuis un autre point de vue
Vue de la gare depuis un autre point de vue

La gare du Mans-les-Halles, également nommée Gare du Mans-Hôpital Général ou Gare Centrale[1], est une ancienne gare ferroviaire française situé au Mans, dans la Sarthe.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare des Halles accueillait le trafic des Tramways de la Sarthe. Ces derniers rayonnaient majoritairement dans le nord du département.

Elle tient son nom du quartier des Halles où elle se situait. La gare fut bâtie sur le terrain de l'ancien hôpital général, transféré sur la route de Laval en 1888, non loin de l'actuelle chasse royale.

La dernière ligne des Tramways de la Sarthe fermera le 1er mars 1947. La gare sera démolie en 1954.

On trouve actuellement à la place de cette gare, les hauts immeubles de l'architecte Le Couteur.

À partir de 1911, on comptera trois gares dans la ville du Mans : L'actuelle gare nord et la gare de triage, formant une boucle ferroviaire dans la ville avec comme lieu de transit le dépôt vapeur.

La gare des Halles était elle, placée à l'écart, car se contentant du transit des voyageurs et des marchandises des trains départementaux.

Vue générale sur la gare des Halles. Au premier plan, un tramway urbain franchit la Sarthe

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Bertin, Jean-Pierre Delaperrelle et Patrick Meiche, Trams, bus et trolleybus au Mans, édition SETRAM ; 1988, 92 pages
  • Serge G Morin, Le dépôt vapeur du Mans: 1854-1974, Editions La vie du Rail, 2008, 191 pages
  • 150 ans de RAIL au Mans in La Vie mancelle et Sarthoise n°377 - novembre/décembre 2004, Serge Morin, pages 24 à 34
  • Paris-Le Mans: l'électrification in La Vie mancelle et Sarthoise n°377 - novembre/décembre 2004, J.P Delaperrelle, page 34
  • Claude Wagner, Les tramways de la Sarthe, La Reinette, (ISBN 2913566200)
  • Alain de Dieuleveult, Jean Edom et Sylvère Galbrun, Petits trains de la Sarthe : l'Histoire exemplaire du réseau départemental de la Sarthe, Cénomane, , 176 p. (ISBN 2905596058)

Articles connexes[modifier | modifier le code]