Gare de Maubec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maubec
Image illustrative de l’article Gare de Maubec
La gare au début des années 1900.
Localisation
Pays France
Commune Maubec
Lieu-dit Coustellet
Adresse Association A.V.E.C - La Gare
105 quai des Entreprises
Coustellet 84660 Maubec
Coordonnées géographiques 43° 52′ 02″ nord, 5° 08′ 37″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Communauté de communes de Coustellet
Services Fermée et désaffectée
Caractéristiques
Ligne(s) Cavaillon à Saint-Maime - Dauphin
Altitude 105 m
Historique
Mise en service 1877 section Cavaillon-Apt
Fermeture 1938 fermeture voyageurs
1988 fermeture Cavaillon-Apt
1991 déclassement Cavaillon-Apt
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Maubec
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Maubec
Géolocalisation sur la carte : Vaucluse
(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Maubec

La gare de Maubec est une gare ferroviaire française, fermée, de la ligne de Cavaillon à Saint-Maime - Dauphin. Elle est située au lieu-dit Coustellet, sur le territoire de la commune de Maubec, dans le département de Vaucluse, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur[1].

Depuis 1996, l'ancien bâtiment voyageur a été renommé « La Gare », lieu de diffusion culturel, « un espace convivial, artistique, citoyen, d'éducation populaire et de développement local », animé par l'association Animation Vauclusienne Educative et Culturelle (AVEC)[2].

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 105 mètres d'altitude, la gare de Maubec est située au point kilométrique (PK) 10,10 de la ligne de Cavaillon à Saint-Maime - Dauphin (fermée et déclassée) entre les gares de Robion et des Beaumettes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après de multiples études et négociations entre la compagnie, la presse annonce l'enquête d'utilité publique qui doit se dérouler du 20 au , la commune de Maubec est l'une des communes choisies pour l'implantation d'une gare sur la section de ligne de Cavaillon à Apt, l'ouverture officielle de la ligne et de la gare, a lieu le [1]. Il faut attendre la fin de l'année 1890 pour l'ouverture de la section d'Apt à Saint-Maime et Volx[1].

Le service voyageur, qui n'a jamais réussi à être rentable, ferme définitivement sur l'ensemble de la ligne en 1938, et après plus d'une centaine d'années d'activité, la section de Cavaillon à Apt est fermée au service marchandises le , le déclassement intervenant en 1991[3].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs devenu La Gare espace culturel.

Après avoir été rachetée par la Communauté de communes de Coustellet, l'ancienne Gare SNCF de Maubec voit son bâtiment de voyageurs reconverti en un lieu de diffusion de musiques actuelles par un petit groupe d'amateurs passionnés, regroupés au sein de l'association A.V.E.C. créée en 1995. En 1996 ils ouvrent « La Gare » devenue un Café-Musiques[4].

Au fil des années le projet se structure et s'enrichit, dynamisé par des bénévoles soutenus par les collectivités locales. Le bâtiment rénové est transformé par touches successives, avec notamment, un agrandissement du lieu de spectacle en 1991, et le réaménagement d'une partie du site pour y inclure un espace multimédia, un lieu d'hébergement et une cuisine en 2003[4].

En 2006, La Gare organise 10 jours de fêtes pour l'anniversaire de ses 10 ans d'activités[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Site Rail en Vaucluse, La ligne Cavaillon à APT et à Volx lire (Consulté le 21/11/2009).
  2. Site AVEC - La Gare, présentation [1] (consulté le 21/11/2009).
  3. Site rail en Vaucluse, La vie quotidienne entre Cavaillon et Apt, l'échelle des temps lire (consulté le 21/11/2009).
  4. a b et c Site AVEC - La Gare, présentation, plaquette de présentation pdf [2] (consulté le 21/11/2009).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Lévy, « Le Transluberonais de Cavaillon à Volx et à Forcalquier », Connaissance du rail, no 144,‎ , p. 9-16

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Site officiel du lieu culturel La Gare lire (consulté le 21/11/2009).