Gare de Gaspé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaspé
Image illustrative de l’article Gare de Gaspé
Bâtiment de la gare intermodale, utilisé comme centre d'information depuis la suspension du service ferroviaire.
Localisation
Pays Canada
Ville Gaspé
Adresse 8 rue de la Marina
Gaspé, Québec
Coordonnées géographiques 48° 49′ 37″ nord, 64° 28′ 40″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire Ville de Gaspé
Via Rail Canada Train Montréal-Gaspé (suspendu depuis 2013)
Caractéristiques
Ligne(s) Matapédia à Gaspé
Voies 1
Quais 1
Historique
Mise en service
Fermeture arrêt du service régulier en décembre 2011 et suspension officielle en 2013.

La gare de Gaspé est une gare ferroviaire terminus de la ligne de Matapédia à Gaspé. Elle est située à Gaspé dans la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine au Québec.

Mise en service en 1911, elle n'est plus desservie par les trains de Via Rail Canada depuis 2011 et le service ferroviaire est officiellement suspendu depuis 2013.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Après une longue attente et plusieurs scandales, le premier train arrive à l'automne 1911[1] en gare de Gaspé[2].

En 2010, le bâtiment de la gare est détruit par un « incendie criminel ». Le projet de construction d'une « gare intermodale », piloté par la municipalité de Gaspé, implique plusieurs partenaires futurs utilisateurs des installations, notamment : Via Rail Canada, Escale Gaspésie et la Société du chemin de fer de la Gaspésie[3].

Le service de la gare de Gaspé par les trains de Via Rail Canada cesse « provisoirement » en du fait du « mauvais état de la voie ferrée »[4]. En août 2012, le chantier de construction d'un nouveau bâtiment intermodal est en cours pour un coût de 8 millions de dollars bien que le retour du train ne soit pas assuré, « pour le moment, les passagers de Via Rail, qui se rendent jusqu'à Gaspé, doivent terminer leur voyage en autocar de New Carlisle à Gaspé »[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est fermée, le service ferroviaire est suspendu, la gare desservie la plus proche est la gare de Matapédia.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Gagné, « Le scandale de la Baie des Chaleurs », Cap-aux-Diamants (La revue d'histoire du Québec), no 83,‎ , p. 20-23 (ISSN 0829-7983, e-ISSN 1923-0923, lire en ligne, consulté le ).
  2. Richard Lahaie, « Les cloches du train gaspésien se font entendre à Québec », L'Aut'Journal,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Gaspésie-Les Îles : le projet de gare intermodale ne stagne pas à Gaspé », sur Radio-Canada, (consulté le ).
  4. Geneviève Gélinas, « Un train touristique entre Gaspé et Percé au printemps », Le Soleil,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Gaspésie-Les Îles : construction de la nouvelle gare intermodale à Gaspé », sur Radio-Canada, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]