Gare de Berjou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Berjou
Image illustrative de l’article Gare de Berjou
La gare en 2006
Localisation
Pays France
Commune Berjou
Coordonnées géographiques 48° 51′ 50″ nord, 0° 28′ 18″ ouest
Gestion et exploitation
Exploitant CF Ouest (1866–1908)
CF normands (1874–1877)
Réseau de l'État (1908–1938)
SNCF (1938–1979)
Service Fermée
Caractéristiques
Ligne(s) Caen à Cerisy-Belle-Étoile
Falaise à Berjou
Voies 1
Altitude 144 m
Historique
Mise en service 1866
Fermeture 1970(voyageurs)
1979(marchandises)
1993(touristique)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Berjou

Géolocalisation sur la carte : Basse-Normandie

(Voir situation sur carte : Basse-Normandie)
Berjou

Géolocalisation sur la carte : Orne

(Voir situation sur carte : Orne)
Berjou

La gare de Berjou est une ancienne gare ferroviaire française de l'ancienne ligne de Caen à Cerisy-Belle-Étoile, située sur le territoire de la commune de Berjou, dans le département de l'Orne, en région Normandie.

Elle est mise en service en 1868 par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest et fermée à tout trafic en 1979.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Plan des voies de la gare dans les années 1950

Établie à 67 mètres d'altitude, la gare de Berjou est située au point kilométrique (PK) 284,530 de l'ancienne ligne de Caen à Cerisy-Belle-Étoile, entre les gares de La Lande-Clécy et de Pont-Érambourg. Elle est également la gare terminus (au PK 29,015) de la ligne de Falaise à Berjou, dont la gare précédente est celle de Cahan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest ouvre une ligne ferroviaire en direction de Berjou et s'embranchant sur la ligne Paris - Vire à Cerisy-Belle-Étoile. Cette courte ligne passant par Condé-sur-Noireau est prolongée jusqu'à la gare de Caen le .

Le , la Compagnie des chemins de fer normands ouvre une ligne d'intérêt local longue de 29 km entre la gare de Falaise et Berjou. Trois ans après, la Compagnie des chemins de fer normands est placée en liquidation[1] et l'exploitation de la ligne Falaise - Berjou est reprise par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest à partir du [2]. La gare de Berjou n'est dès lors plus desservie que par des trains de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, puis par ceux de l'Administration des chemins de fer de l'État après le rachat de la compagnie en 1908.

La gare est désaffectée dans la deuxième partie du XXe siècle. Sur la ligne Falaise- Berjou, le trafic est limité à la section Berjou - Mesnil-Hubert, le , au moment de l'incorporation du réseau de l'État à la SNCF nouvellement créée. Le , la ligne est totalement fermée. La ligne Caen - Flers a cessé son activité voyageur le , puis le trafic marchandise en . Des trains touristiques ont fréquenté la ligne Caen - Flers de 1991 à 1993. Aucun trafic ne passe plus aujourd'hui dans la gare de Berjou.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Département du Calvados - Conseil général - Délibérations - Session extraordinaire du 26 avril 1877, Caen, Pagny, 1877, pp. 4–8
  2. Département du Calvados - Conseil général - Délibérations - Session de décembre 1877, Caen, Pagny, 1877, pp. 140–151

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]