Gansbaai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité d’Afrique du Sud image illustrant l’océan Indien
Cet article est une ébauche concernant une localité d’Afrique du Sud et l’océan Indien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

34° 35′ S 19° 21′ E / -34.583, 19.35

Gansbaai
Gans Bay
Phare de Danger point
Phare de Danger point
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
District Overberg
Municipalité Overstrand
Démographie
Population 11 598 hab. (2011)
Coordonnées 34° 34′ 58″ S 19° 21′ 08″ E / -34.582777777778, 19.35222222222234° 34′ 58″ Sud 19° 21′ 08″ Est / -34.582777777778, 19.352222222222

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Gansbaai

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Gansbaai

Gansbaai est un village de pêcheurs situé dans le sud de la province du Cap-Occidental en Afrique du Sud.

C'est une destination touristique connue pour la présence sur ses côtes d'une dense population de Grands requins blanc et un lieu propice pour leur observation.

Administration[modifier | modifier le code]

Situé dans le district d'Overberg, Gansbaai est une commune rattachée à la municipalité d'Overstrand.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2011, la commune Gansbaii, comprenant les secteurs de Gans Bay Central et Die Kelders, compte 11 598 habitants, majoritairement noirs (45,16%). Les coloured et les blancs représentent respectivement 29,69 % et 24,49 % des habitants[1]. Plus particulièrement, les 1 070 habitants du quartier de Die Kelders sont très majoritairement blancs (95,42%)[2].

L'afrikaans est la langue maternelle majoritairement utilisée par la population locale (53,19%).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement 2011
  2. Recensement 2011 - Die Kleders

Liens externes[modifier | modifier le code]