Gülfem Hatun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gülfem Hatun[1] était une femme ayant occupé un rang élevé dans le harem de Soliman le Magnifique tout au long de son règne, occupant peut-être le poste d'intendante (le plus haut poste administratif)[2].

Certains auteurs la considèrent comme la mère des princes Murad et Mahmud (morts en 1521), mais cette hypothèse est rejetée par l'historienne Leslie Peirce[2].

Elle est nommée sur sa pierre tombale « Gülfem Hatun Bint Abdullah »[2] (fille de Abdullah). Elle a fondé une mosquée à Üsküdar[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hatun est un titre, pas un patronyme.
  2. a b c et d (en) Leslie Peirce, The Imperial Harem: Women and Sovereignty in the Ottoman Empire, Oxford University Press, (ISBN 0-19-508677-5) p.302