Lütfi Pacha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lutfi.
Lütfi Pacha
Arolsen Klebeband 01 465 3.jpg
Fonction
Grand vizir de l'Empire ottoman
-
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Conjoint
Enfant
Autres informations
Religion

Lütfi Pacha (vers 1488 - 1562/3 à Didymotique) est un homme d'État et grand vizir de l'Empire ottoman durant le règne de Soliman le Magnifique entre 1539 et 1541[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Probablement d'origine albanaise, il fut recruté enfant par le système du devchirmé et entra au palais de Bayezid où il reçut une formation approfondie des sciences islamiques[1]. Après avoir occupé différents postes au sein du palais, il est nommé par le sultan bey du sandjak de Kastamonu, puis Beylerbey de Karaman, à des dates inconnues ; il est possible qu'il ait aussi occupé les fonctions de bey d'Aydın vers 1522, puis de Ioannina vers 1529[1]. Il participa aux campagnes de Selim Ier contre les Safavides et les Mamelouks, aux sièges de Rhodes et de Vienne et à d'autres campagnes de Soliman le Magnifique[1].

En 1534/5, il devint troisième vizir ; il commanda en 1537 la flotte qui ravagea les côtes d'Apulie puis participa au siège de Corfou[1].

Il devint second vizir à la mort de son prédécesseur le 15 mai 1538, puis grand vizir à la mort du grand vizir Ayas Mehmed Pacha le 7 juillet 1539[1]. Il conduisit à ce titre les négociation de paix avec les Vénitiens qui conclurent la guerre de 1537-1540[1].

Il épousa en 1538/9 Şah Sultan, la soeur de Soliman[1].

Il fut déposé en 1541, apparemment à la suite d'une querelle conjugale, et se retira dans son domaine à Didymotique, qu'il ne quitta ensuite que pour effectuer son pèlerinage en 1547[1]. Il se consacra alors à la rédaction de divers ouvrages concernant l'administration, l'histoire, la théologie, le droit canonique et la poésie[1].

Il mourut probablement en 1562/3[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k C. H. Imber, s.v. in Encyclopaedia of Islam, Second Edition, volume V, 1986, pp.837-838