Gérard Terronès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gérard Terronès
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Paris, France
Nationalité
Activité

Gérard Terronès, né le à Rabat (Maroc), et mort le à Paris[1], est un producteur de jazz français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le [2] à Rabat[3] au Maroc, Gérard Terronès vit à Agadir et en 1952, un copain lui fait découvrir Sidney Bechet. À 16 ans, il arrive en France pour s'installer à Melun[4].

D'origine andalouse, il arrête ses études pour travailler dans une Banque populaire de Melun. Parallèlement, il se déplace chaque semaine à Paris pour assister à des concerts de jazz[5].

En 1965, alors qu'il travaille dans une boutique de musique[6], il crée des clubs de jazz à Paris comme le Blues Jazz Museum rue des Deux-Ponts sur l'île Saint-Louis et deux ans plus tard le Gill’s Club rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie dans Le Marais[7],[8].

En 1969, il fonde le label Futura[9] qui deviendra par la suite Disques Futura et Marge.

À partir de 1981, il anime l'émission « Jazz en liberté » sur Radio libertaire pendant 26 ans, ce qui l'amènera à fréquenter la Fédération anarchiste[10].

Il est mort le 16 mars 2017[5], à l'âge de 76 ans[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • Jacques Denis, « Gérard Terronès, un libertaire du jazz s'en va », Libération,‎ (lire en ligne).
  • (en) Pierre Crépon, « Once Upon a Time in Paris », The Wire, no 412,‎ , p. 36-41 (lire en ligne).
  • Pierre Tenne, « Gérard Terronès, les dessous du doulos », Djam,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]