Francis Charles Bridgeman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

 Ne doit pas être confondu avec Francis Bridgeman.

Francis Charles Bridgeman ( - ) était un officier britannique.

Deuxième fils du 3e comte de Bradford Orlando Bridgeman, il a fait ses études à l'Harrow School de Londres. Il a servi dans les Scots Guards, recevant le grade de colonel et était le commandant de la brigade d'infanterie Staffordshire de 1892 à 1899. Plus tard, il devint brigadier du Central Group, London Regiment Volunteer Training Corps.

De 1885 à 1895, Bridgeman a été membre du Parlement pour la ville de Bolton. Il a été juge de paix pour Staffordshire et Shropshire. En outre, il a été nommé Chevalier de l'Ordre d'Isabelle-la-Catholique.

Bridgeman a été le dernier commandant de Robert Falcon Scott avant l'expédition où il trouva la mort[1]. Scott fut en effet assistant du Second Sea Lord à partir de septembre 1908. C'est la propre femme de Bridgeman qui éleva le White Ensign sur le Terra Nova avant son départ vers l'Antarctique[1]. Scott écrira également une lettre à Bridgeman avant sa mort[2].

L'un de ses fils est le diplomate Reginald Bridgeman.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) (en) Robert Falcon Scott (Sous la direction de Max Jones), Journals : Captain Scott's Last Expedition, Oxford University Press, coll. « Oxford World's Classics », , 592 p. (ISBN 978-0199297528)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (Robert Falcon Scott, Journals: Captain Scott's Last Expedition, p. 507)
  2. (Robert Falcon Scott, Journals: Captain Scott's Last Expedition, p. 417)