Franca Treur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franca Treur
Franca Treur.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Programme international d'écriture de l'Iowa (en)
Université de LeydeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Distinction
Selexyz Debuutprijs (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Franca Treur (née en 1979[1]) est une écrivaine et une pigiste pour le NRC Handelsblad et nrc.next hollandaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et éducation[modifier | modifier le code]

Franca Treur grandi dans une famille d'agriculteur de l'Église réformée à Meliskerke (Zélande). Après des études secondaires au Calvijn College[2], elle étudie ensuite la psychologie à l'Université de Leyde. Plus tard, elle passe d'une formation en néerlandais à une formation en critique littéraire. À Leyde, elle devient un membre de la nouvelle association des étudiants Panoplia. Selon une entrevue à un journal[3] au cours de ses études, elle découvre des similitudes entre les récits du Proche-Orient ancien et ceux de la Bible, ce qui l'a convaincue que ces histoires ont été purement inventées pour consoler les êtres humains. En outre, elle n'avait jamais réellement senti l'existence de Dieu. Par conséquent, elle abandonne sa foi, et informe le conseil d'administration de Panoplia le 11 septembre 2001[4].

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

En 2006, Franca Treur remporte le concours de dissertation sur le thème de "Macht en onmacht' ('Pouvoir et impuissance') du Contrast Magazine et de nrc.next, avec sa pièce Maak iets van je leven! Maar vat? (Faites quelque chose de votre vie! Mais quoi?)[5].

En octobre 2009, son premier livre Dorsvloer vol confetti (Aire de battage avec confettis) est publié. C'est un roman psychologique à propos d'une fille qui grandit dans la campagne profondément religieuse de Zélande à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Bien que sa jeunesse lui serve d'inspiration, ce n'est pas une autobiographie. Le livre est vendu à plus de 150 000 exemplaires. En raison du sujet et de son contexte, son style est souvent comparé à des écrivains tels que Jan Siebelink et Maarten 't Hart, qui, comme elle, ont rompu avec le milieu réformé dans lequel ils ont grandi[6].

En 2010, Franca Treur remporté le Selexyz Debut Prize[7]Dorsvloer vol confetti a été nominé à plusieurs reprises[8], y compris pour le Prix littéraire AKO (liste longue) et le NS Publieksprijs[9]. À la fin de 2010, Column Film annonce avoir acheté les droits du film pour Dorsvloer vol cpnfetti[10]. Il sort en 2014 en salle[11],[12].

En 2014, elle participe au Programme international d'écriture à l'Université de l'Iowa à Iowa City[13].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Dorsvloer vol confetti, 2009
  • De woongroep, 2014
  • Ik zou maar nergens rekenen op, 2015
  • X&Y, 2016

Recueil d'essais[modifier | modifier le code]

  • Zondig en Zeeland, 2012, en collaboration avec Freek de Jonge, Oek de Jong et autres.

Adaptations filmographiques[modifier | modifier le code]

  • Dorsvloer vol Confetti, 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mats Beek, « Franca Treur », sur Schrijversinfo.nl, (consulté le 4 mars 2016)
  2. (nl) Leo Kosten, « 'Te veel aandacht voor Franca Treur' », Reformatorisch Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  3. (nl) Rudy Ligtenberg, « Altijd een buitenstaander », Reformatorisch Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  4. 'Tirade 450'.
  5. (nl) Franca Treur, « Winnaar essaywedstrijd – Maak iets van je leven! Maar wat? », NRC Handelsblad,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  6. (nl) Padu Boerstra, « 'Het is beter zonder geloof, veel beter' », Vrij Nederland,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  7. (nl) ANP, « Franca Treur wint Selexyz Debuutprijs », NU,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  8. (nl) « Franca Treur weer genomineerd », Provinciale Zeeuwse Courant,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  9. (nl) « Nominaties NS Publieksprijs bekend », Het Parool,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  10. (nl) « Filmrechten boek Franca Treur verkocht », Provinciale Zeeuwse Courant,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  11. (nl) Belinda van de Graaf, « Fris en jong talent sprankelt in brave boekverfilming », Trouw,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  12. (nl) Gerrit-Jan Kleinjan, « En nergens buldert de dominee », Trouw,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2016)
  13. (en) « 2014 Resident Participants », sur The International Writing Program (consulté le 10 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :