François Mermet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mermet.
François Mermet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
ChambéryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

François Mermet, né le 21 mars 1933 à Chambéry[1], est un général d'armée aérienne français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été directeur des Centres d'expérimentations nucléaires du Pacifique entre 1985 et 1987, de la DGSE entre 1987 et 1989, et est à l'origine de la création de la direction du Renseignement militaire (DRM)[2].

Plus tard, il a dirigé la société de stratégie Stratco, une émanation du ministère de la Défense. Il participe aux activités des sociétés de Pierre Sellier (Salamandre). Selon David Dufresne, « parmi les hommes passés au conseil d'administration de Salamandre après les services de renseignement, plusieurs noms reviennent : le général François Mermet ex-DGSE ou Michel Lacarrière, ancien directeur de cabinet du directeur du contre-espionnage[3]. ».

Décoration[modifier | modifier le code]

Il a été fait grand officier dans l'ordre national de la Légion d'honneur le 5 octobre 1990 par François Mitterrand[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Who's Who in France.
  2. Gérald Arboit, « La direction du renseignement militaire a quinze ans : Les moyens d'une ambition ratée », Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), 15 décembre 2007.
  3. David Dufresne, « Tarnac, magasin général », p.448 Calmann-Lévy, 7 mars 2012,
  4. « Chefs militaires à l'honneur », Air et Cosmos, no 1301, 13 octobre 1990, p. 9.