François-Clément de Mareschal de Luciane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François-Clément de Mareschal de Luciane
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Grade militaire

François-Clément de Mareschal de Luciane, né le en Savoie et mort le à Billième (France), est un militaire (capitaine de cavalerie) et érudit savoyard (paléographe et héraldiste). Issu de la branche cadette de la famille Mareschal, il porte le titre de comte de Mareschal.

Biographie[modifier | modifier le code]

A la suite de ses études, il intègre Saint-Cyr[1]. Il devient officier de cavalerie[1]. Il démissionne en 1877[1].

Avec son épouse Rose de Ville de Travernay (1855-1931), ils sont châtelains à Billième[2],[3]. Ils ont un fils Joseph de Mareschal[3].

Il est élu le à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, avec pour titre académique Effectif (titulaire)[4].

Il est le principal collaborateur du comte Amédée de Foras pour l'écriture de la série l'Armorial et nobilaire de l'ancien duché de Savoie, participant notamment à la rédaction du quatrième volume[1]. Le comte de Foras le désigne comme son successeur pour la publication des suivants dans l'avant-propos de ce quatrième volume, daté de 1898[1]. Le comte de Foras meurt l'année suivante. Peu avant sa mort, en 1917, François-Clément de Mareschal de Luciane désigne le comte Pierre de Viry pour la poursuite du travail de publication[1].

François-Clément de Mareschal de Luciane meurt le , dans son château de Billième[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Fonds[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Général Paul-Émile Bordeaux, « Le comte Amédée de Foras et son oeuvre historique (1830-1899) », Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, Chambéry, Impr. générale savoisienne, vol. série 5, tome 8,‎ , p. 229 (lire en ligne)
  2. Jean Létanche, Les vieux châteaux, maisons fortes et ruines féodales du canton de Yenne en Savoie, Paris, Le Livre d'histoire-Lorisse, coll. « Monographie des villes et villages de France » (no 1005), (réimpr. 2007), 2e éd., 99 p. (ISBN 978-2-84373-813-5, lire en ligne), p. 14-16.
  3. a et b Philippe Rocher, « Un collège de la compagnie de Jésus au XIXe-XXe siècle : Notre-Dame de Mongré à Villefranche sur Saone (1851-1951) », HAL Id: tel-01388738, sur tel.archives-ouvertes.fr, (consulté en octobre 2019).
  4. « Etat des Membres de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie depuis sa fondation (1820) jusqu'à 1909 », sur le site de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie et « Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques - cths.fr (consulté en octobre 2019).