Fréquence Ille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fréquence Ille

Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social Rennes
Langue Français
Statut Radio privée
Historique
Création
Disparition
Diffusion hertzienne
AM Non Non
FM Oui Oui
DAB+ Non Non
Satellite Non Non
Diffusion câble et Internet
ADSL Non Non
Streaming Non Non
Podcasting Non Non

Fréquence Ille était une station de radio française régionale privée de Catégorie B, basée à Rennes. Elle fut remplacée à la suite de la fusion de Radio Nantes, basée à Nantes, par Hit West le .

Historique[modifier | modifier le code]

La station de Fréquence Ille, alors diffusée sur le 99.2 MHz, était une radio locale qui a été créée le par Pierre Giboire et ses amis. Les débuts sont difficiles car le signal de diffusion est régulièrement brouillé par TDF.

La grille des programmes est très vaste, et a l'originalité à l'époque de proposer des journaux d'information le matin, midi et le soir, ainsi qu'une émission de la rédaction chaque vendredi soir, le tout avec une équipe de bénévoles.

En 1982, Fréquence Ille reçoit une subvention de 120 000 Frs de la mairie de Rennes.

En , la station signe un contrat avec le centre Alma qui lui apporte 20 000 Frs par mois. Une émission (Radio Alma) vient saluer ce sponsoring. La radio se voit officiellement attribuer par la Haute Autorité (ancêtre du CSA), la fréquence du 99.2, sur laquelle elle émet depuis le début.

En 1984, elle compte 12 salariés et ses ressources publicitaires sont de 250 000 Frs mensuel. Fréquence Ille se range alors parmi les radios privées « commerciales ». Le Groupe SIPA - Ouest-France rentre dans le capital.

En 1998, le CSA lui attribue une seconde fréquence à Dinan. Cette fréquence ainsi que l'émetteur appartiennent à Force 7, une radio de Saint-Malo, qui les loue à Fréquence Ille, dans le cadre d'une convention avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

En 2001, en vue de créer un réseau régional avec la fusion de Radio Nantes, Fréquence Ille se voit attribuer deux nouvelles fréquences à Brest et à Saint-Brieuc. Elle disparait dans la fusion avec Radio Nantes.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]