Frédéric IV de Nuremberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frédéric IV de Nuremberg
Frederick IV, Burgrave of Nuremberg.jpg
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Friedrich IV, Burggraf von NürnbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Aristocrate, burgraveVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Helene von Sachsen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Jean Ier de Nuremberg
Q55830004
Anne de Nuremberg (d)
Elisabeth von Zollern-Nürnberg (d)
Q55830018Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Margaret of Görz-Tyrol (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Jean II de Nuremberg
Q55080629
Konrad III. (d)
Q31191923
Konrad III (V) Burggraf von Nürnberg (d)
Albrecht Burggraf von Nürnberg (d)
Friedrich von Nürnberg (d)
Q55179723
Berthold von Zollern (d)
Margaret de Nuremberg (d)
Q54810522
Friedrich von Zollern (d)
Albrecht der Schöne (d)
Margaret von Nürnberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Wappen Hohenzollern.svg
blason

Frédéric IV (1287 ou après – ) est burgrave de Nuremberg de 1300 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

La bataille de Mühldorf.

Frédéric IV est le fils cadet du burgrave Frédéric III de Nuremberg et d'Hélène de Saxe. Il succède à son frère aîné Jean Ier et devient burgrave de Nuremberg en 1300. Il sert fidèlement les empereurs Rodolphe Ier, Adolphe de Nassau, Albert II et Henri VII.

Le , Frédéric combat aux côtés de Louis de Wittelsbach les Autrichiens placés sous le commandement de Frédéric le Bel lors de la bataille de Mühldorf. Au cours de cette bataille, il fait prisonnier le duc Ferry IV de Lorraine.

Par la suite, le nouvel empereur Louis IV lui confie des postes très importants, entre autres celui de vicaire impérial pour la Tuscie en 1328. En 1331, Frédéric IV acquiert la ville d'Ansbach et le château de Dornberg, biens ayant appartenu au comte d'Oettingen[1].

À sa mort, son fils Jean II lui succède.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1307, Frédéric IV épouse Marguerite de Carinthie (morte en 1348), petite-fille de Meinhard de Goritz. Dix enfants sont nés de cette union :

  • Hélène (vers 1307 – 1374), épouse en 1321 le comte Othon de Weimar-Orlamünde, puis en 1346 le comte Henri VIII de Schwarzbourg ;
  • Jean II, burgrave de Nuremberg ;
  • Conrad II (mort le ) ;
  • Frédéric (de) (mort le ), évêque de Ratisbonne ;
  • Albert
  • Anne (morte vers 1430), épouse le landgrave Ulrich Ier de Leuchtenberg ;
  • Marguerite (morte après 1382), épouse en 1332 le comte Adolphe Ier de Nassau-Wesbaden ;
  • Agnès (morte avant 1364), épouse en 1336 le comte Berthold V de Neuffen, puis en 1343 le comte Albert II de Heiligenberg ;
  • Berthold (de) (mort le ), évêque d'Eichstätt ;
  • Catherine (morte avant 1373), épouse en 1338 le comte Eberhard Ier de Wertheim.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bogdan 2010, p. 25.

Bibliographie[modifier | modifier le code]