Frères de Saint Jérôme Émilien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Frères de Saint Jérôme Émilien
Image illustrative de l’article Frères de Saint Jérôme Émilien
Devise : Diligamus opere et veritate
Ordre de droit diocésain
Approbation diocésaine 1839
par Mgr Louis-Joseph Delebecque
Institut Congrégation laïque masculine
Type Apostolique
Règle de saint Augustin
But Soins des malades et éducation
Structure et histoire
Fondation 1839
Saint-Nicolas
Fondateur Mgr Louis-Joseph Delebecque
Abréviation C.S.H.E
Patron saint Jérôme Émilien
Site web (nl) Site officiel
Liste des ordres religieux

Les frères de Saint Jérôme Émilien (en latin : Congregatio Sancti Hieronymi Aemiliani) forment une congrégation laïque masculine de droit diocésain. Sa vocation est le soin des malades psychiatriques et la scolarisation de la jeunesse.

Saint Jérôme Émilien, devant la Sainte Vierge (tableau de Carlo Carlone).

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1813 que la nécessité de construire un orphelinat à Saint-Nicolas en Flandre-Orientale se fait jour. Une commission est érigée et elle achète en 1826 une maison qui est inaugurée en septembre 1827. Des malades mentaux y sont installés à partir de 1835; Mgr Louis-Joseph Delebecque lui adjoint une communauté de jeunes gens sous la forme d'institut religieux afin de s'en occuper. L'institut prend comme patron saint Jérôme Émilien, qui avait fondé au XVIe siècle des orphelinats dans le nord de l'Italie. La nouvelle congrégation voit sa règle approuvée en 1839 à Saint-Nicolas. Les premières écoles gratuites sont ouvertes en 1841, tandis que la première maison de soins pour malades psychiatriques est construite en 1852. Le premier internat est quant à lui ouvert en 1856. D'autres maisons de soins psychiatriques sont inaugurées à partir de 1857 à Deinze, Poperinge, Hamme, Gand et Borgloon. Une maison en tant que couvent est bénie en 1870; d'autres établissements de soins et d'enseignement sont ouverts par la suite. En 1946, la congrégation des frères de saint Jean de Dieu fondé par Pierre-Joseph Triest fusionne avec eux[1].

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les frères de Saint Jérôme Émilien se consacrent aux soins des malades en particulier des personnes souffrants de troubles psychiatriques, des personnes handicapés, et à l'éducation.

Ils sont présents en Belgique.

Établissements d'enseignement actuels[modifier | modifier le code]

  • Institut Emiliani [2]
  • École primaire et secondaire[3]
  • École secondaire Humaniora[4]
  • Institut Isidorus[5]
  • École secondaire Steneke Broederschool[6]
  • École technique Institut Isidorus [7]

Centres de soins[modifier | modifier le code]

  • VZW Dibrosi [8]
  • Centre psychiatrique Centrum Sint-Hiëronymus [9]
  • Centre psychiatrique Centrum Sint-Jan de Deo [10]
  • Centre psychiatrique Centrum Sleidinge [11]
  • Centre Emiliani VZW de Lokeren [12]
  • Pro Mente, centre d'hébergement pour malades mentaux [13]

Notes et références[modifier | modifier le code]