Frères Bonneff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les frères Léon et Maurice Bonneff sont deux écrivains français morts à la guerre de 1914-1918.

Léon Bonneff est né le 20 septembre 1882 et Maurice le 28 décembre 1884, tous deux à Gray (Haute-Saône). Maurice Bonneff est porté disparu le 24 septembre 1914 et Léon meurt des suites de ses blessures le 28 ou 29 décembre 1914 (références : Floréal 19 août 1922 et Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier mouvement social http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article77977&id_mot=938) . Leurs écrits sont dans la lignée de ceux de Zola par la description du monde ouvrier.

Léon Bonneff a notamment écrit un roman, Aubervilliers (1re édition : cahiers non brochés dans le magazine Floréal). Ils ont aussi écrit Marchands de folie, La Classe ouvrière, La Vie tragique des travailleurs et Les Métiers qui tuent[1].

La ville de Champigny-sur-Marne a une rue portant leur nom, ainsi que Bezons et Limoges.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Léon Bonneff, Le soldat-phénomène, monologue, Paris, Librairie théâtrale, 1906, 7 p. (notice BnF no FRBNF31841314)
  • Léon Bonneff, Fine carotte, comédie, Paris, Librairie théâtrale, 1906, 23 p. (notice BnF no FRBNF31841310)
  • Léon Bonneff, Le cambrioleur malgré lui, comédie, Paris, Librairie théâtrale, 1908 (notice BnF no FRBNF38756025)
  • Léon Bonneff, Aubervilliers, Saint-Vaast-la-Hougue, L’Amitié par le livre, 1949, 288 p. (notice BnF no FRBNF31841303)
- rééd. Saint-Denis, Éditions le Vent du Ch'min, 1981, 291 p. (ISBN 2-902920-10-5)
- rééd. Paris, Éditions L'Esprit des péninsules, coll. L'Alambic, 2000, avec une préface de Didier Daeninckx et une postface d'Henry Poulaille, 244 p. (ISBN 2-910435-74-1)
- Nouvelle édition, Talence, L'Arbre vengeur, coll. L'Alambic, 2015, avec une préface d'Eric Dussert (ISBN 979-10-91504-29-4).
  • Maurice Bonneff, Didier, homme du peuple, comédie, Paris, Éditions Payot, 1914, 300 p. (notice BnF no FRBNF31841318)
- rééd. Bassac, Éditions Plein chant, 2018, coll. Voix d'en bas, 241 p. (ISBN 978-2-85452-335-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ouvrages disponibles sur Gallica

Liens externes[modifier | modifier le code]