Fort du Roule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Batterie du fort du Roule
Entrée de la galerie souterraine

Le fort du Roule est un ensemble de fortifications françaises et allemandes construit au XIXe siècle et XXe siècle sur la montagne du Roule, à Cherbourg, (Cherbourg-en-Cotentin depuis 2016).

Les premières fortifications sont construites en 1793, afin de protéger la rade de Cherbourg d'éventuelles attaques anglaises. Le fort actuel, au sommet de la montagne, a été bâti entre 1853 et 1857 sous Napoléon III. En 1928, la Marine nationale y aménage de vastes tunnels pour y stocker du matériel. Lors de la Seconde Guerre mondiale, l'organisation Todt y perce plusieurs tunnels et y installe des casemates pour pièces d'artillerie ainsi qu'un poste de tir. L'ensemble est repris à l'occupant par l'armée américaine le 26 juin 1944.

Après la guerre, la Marine nationale reprend possession des lieux et y installe son poste de commandement de la première région maritime jusqu'en 1988 où une partie des lieux devient un centre des transmissions de la Marine. L'École des applications militaires de l'énergie atomique utilise une partie des installations. Les fortifications au sommet de la montagne hébergent désormais le musée de la Libération de Cherbourg, et les tunnels débouchant sur les postes de tir allemands ont été un temps ouverts au public.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le fort du Roule est situé dans le département de la Manche, dans la commune de Cherbourg-en-Cotentin. Il se situe sur la montagne du Roule, au sud du port de Cherbourg, dominant celui-ci de ses 117 m d'altitude.

Histoire[modifier | modifier le code]

Occupation et premières fortifications[modifier | modifier le code]

Si des traces d'occupation romaine ont été retrouvées sur la montagne au XVIIIe siècle, il faut attendre le XVIIe siècle pour y trouver une occupation connue du site. En 1650, un ermitage, Notre-Dame-de-Protection, est fondé au sommet de la montagne par Étienne Duquesne. Celui-ci perdurera jusqu'en 1792[1].

Une première redoute est construite à partir de 1793 à l'ouest de l'ermitage.

Construction du fort[modifier | modifier le code]

La montagne et le fort du Roule vers 1890-1905.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du fort du Roule en 1944, après la bataille.
Article détaillé : Bataille de Cherbourg.

Depuis la guerre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edmond Thin, Cherbourg, bastion maritime du Cotentin, CinémAction-Corlet, 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]