Festival du cinéma européen de Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Festival du Cinéma européen de Lille
Image illustrative de l’article Festival du cinéma européen de Lille

Date de création 1984
Prix principal Funambule du cinéma européen
Président Antonin Yvon
Édition courante 36e édition du Festival du cinéma européen
Durée 7 jours
Lieu Lille, Drapeau de la France France
Siège social Association Prix de Court
24 avenue Gustave Delory
59100 Roubaix
Site web [1]

Le Festival du Cinéma européen de Lille est un festival de courts métrages créé en 1984 à Lille. Initialement nommé Festival du film court de Lille il a changé de nom à compter de son édition 2004. Il prend chaque année place en mars ou avril. Il se fixe pour but de promouvoir le cinéma dans sa diversité (fiction, documentaire, animation, etc.). Il revendique la place de 3e festival national de court métrage (6 000 entrées), derrière les festivals de Clermont-Ferrand (130 000 entrées) et de Brest (20 000 entrées).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1984, une dizaine d’étudiants créent le Festival National du Film court de Lille avec deux idées en tête : reprendre la suite de l’ancien festival de court métrage lillois et sauver la salle de cinéma de l’Arc-en-Ciel, en grande difficulté financière. Au bout de quelques années, la salle de l’Arc-en-Ciel disparaît mais le Festival du Film court de Lille perdure et s’installe dans d’autres salles.

Année après année, le Festival gagne en renommée localement et nationalement : de plus en plus de Lillois se déplacent sur le festival et de plus en plus de réalisateurs envoient leurs films au comité de sélection. Il faut attendre la 24e édition pour que le Festival du Film court de Lille devienne le Festival du Cinéma européen et que pour la première fois, le Festival programme des longs métrages, en séances thématiques, la compétition restant réservée au format court européen.

Le Festival du Cinéma européen est considéré comme un tremplin pour de jeunes artistes en passe de devenir connus. Cédric Klapisch, Mathieu Kassovitz ou encore Sylvie Testud y ont fait leurs débuts. Lors de la 25e édition, c’est Raphaël Chevènement qui a reçu le Grand Prix du Jury pour son premier court métrage Une leçon particulière, ensuite primé au Festival du court métrage de Bruxelles et au festival de Cannes.

L'objectif des organisateurs est aussi d’amener au cinéma des personnes n’ayant pas habituellement accès aux salles obscures pour des raisons financières (jeunes en difficultés) ou de santé (personnes âgées, handicapés...). Il s’agit surtout d’ouvrir cette forme d’art à un public sans cesse grandissant. Puisqu’une œuvre existe surtout dans les yeux de ceux qui la regardent et l’entendent, le but est de créer cet espace d’échange qui fait davantage vivre l’œuvre.

Lieux[modifier | modifier le code]

Le Village situé Place Richebé à Lille lors du Festival du Cinéma européen

Le Festival prend place dans divers lieux de première importance pour le cinéma régional.

La plupart des séances de compétition officielle ainsi que plusieurs soirées "Off" sont programmées à l'UGC Ciné Cité de Lille rue de Béthune. Des séances sont également programmées pendant le Festival, ainsi que durant l'année lors de Nuits du Court[1], au cinéma associatif L'Univers situé rue Georges Danton à Lille. La prestigieuse salle du Fresnoy située à Tourcoing accueille également le festival à l'occasion de soirées « Off » pendant le Festival.

Par ailleurs, un village est installé le premier week-end du Festival Place Richebé à Lille. De nombreuses animations autour du cinéma y sont organisées pendant trois jours. Des conférences sont également mises en place avec le jury et le parrain du Festival au Furet du Nord situé sur la Grand'Place (place du Général-de-Gaulle). Le Palais des beaux-arts, Place de la République, héberge quant à lui la finale du concours de scénarios organisé dans le cadre du Festival depuis 1999.

Palmarès du Funambule du Cinéma européen[modifier | modifier le code]

Gabriel Gauchet et le Funambule du Cinéma européen 2013
Edition Titre du film Réalisateur Durée Année Pays
1988 Inch'Allah Chantal Briet, Jean-Pierre Lenoir 24 minutes 1987 France
1989 Justement Schubert Bruno Herbulot
1990 Le casseur de pierres Mohamed Zran 26 minutes 1989 France, Tunisie
1991 Interruption volontaire Pascale Simar
1992 La pierre de l'attente Trần Anh Hùng 1991 France
1993 Le regard de l'autre Bruno Roland 1992 France
1994 Ti boy's wipe Richard Lormand
1998 Rue bleue Chad Chenouga 24 minutes 1998 France
1999 Sale battars Delphine Gleize
2000 Un petit air de fête Eric Guirado 35 minutes 1999 France
2001 Faux contact Eric Jameux 13 minutes 2000 France
2002 L'être chair Christèle Frémont 30 minutes 2000
2003 Muno Bouli Lanners 21 minutes 2001 Belgique
2004 L'Escalier Frédéric Mermoud 22 minutes 2003 France, Suisse
2005 After Shave Hany Tamba 27 minutes 2004 France, Liban
2006 Vagabond Shoes Jackie Oudney 18 minutes 2005 Royaume-Uni
2007 Wild duck season Julia Ruszkiewicz 19 minutes 2006 Pologne
2008 Une leçon particulière Raphaël Chevènement 10 minutes 2007 France
2009 Two Birds Runar Runarsson 15 minutes 2008 Islande
2010 Missen Jochem de Vries 12 minutes 2009 Pays-Bas
2011 Comme le temps passe Cathy Verney 25 minutes France
2012 Silent River Anca Mirua Lazarescu Roumanie
2013 The Mass of Men Gabriel Gauchet 17 minutes 2012 Royaume-Uni
2014 Trucs de gosse Emilie Noblet 30 minutes 2013 France
2015 The man with a dog Kamal Lazraq 26 minutes 2014 France
2016 Barbara Yannick Privat 22 minutes 2015 France

Découvertes[modifier | modifier le code]

  • 2016 - Prix du Public : Sing de Kristóf Deák (Oscar du meilleur court métrage de fiction en 2017)
  • 2011 - Prix du Public : Aglaée de Rudi Rosenberg
  • 2011 - Sélection officielle : Lighthouse de Anthony Chen (Caméra d'Or du 66e édition du festival de Cannes en 2013)
  • 2010 - Prix Jeunes Talents : Efecto domino de Gabriel Gauchet (vainqueur du Funambule du Cinéma européen en 2013)
  • 2010 - Prix de la Presse : ¿Dónde está Kim Basinger? de Edouard Deluc (qui s'est inspiré de ce court métrage pour son premier long métrage, Mariage à Mendoza en 2012)
  • 2008 - Prix de la Jeunesse : Manon sur le bitume de Olivier Pont
  • 2008 - Prix du Public : Traumatologia de Daniel Sánchez Arévalo
  • 2006 - Prix de la méilleure réalisation : Starfly de Beryl Koltz
  • 2005 - Coup de cœur : La révolution des crabes de Arthur de Pins
  • 2005 - Prix de la Jeunesse : Dans l'ombre de Olivier Masset-Depasse
  • 2001 - Prix de la meilleure réalisation : Walking on the wild side de Abel et Gordon
  • 1998 - Prix de la meilleure réalisation : Tueurs de petits poissons de Alexandre Gavras
  • 1991 - Mention Spéciale : Fierro le pou de Mathieu Kassovitz
  • 1989 - Sélection officielle : Ce qui me meut de Cédric Klapisch

Anciens membres de l'organisation du Festival[modifier | modifier le code]

En tant que principal festival étudiant du court métrage, on retrouve parmi les anciens membres de l'organisation du festival plusieurs professionnels de l'audiovisuel français :

  • Emmanuel de Franceschi (14e et 15e éditions), directeur de production à Go-n productions
  • Sonia Rastello (14e et 15e éditions), directrice de la distribution chez Memento Films
  • Jacques Pelissier (14e et 15e éditions), distributeur pour Aloest distribution
  • Sophie Flament (15e et 16e éditions), direction financière d'Agat Films & Cie
  • Laure Audinot (15e et 16e éditions), Institut National de l'Audiovisuel
  • Antoine Manier (15e, 16e et 17e éditions), fondateur des festivals Rencontres Audiovisuelles et Fête de l'Animation
  • Cédric Petitpas (15e et 16e éditions), directeur-adjoint marketing d'Alphanim
  • Adeline Falampin (16e et 17e éditions), vente internationale à UGC
  • Hugo Dessaigne (23e et 24e éditions), direction de la communication au CNC

On trouve plus généralement des professionnels du monde de la culture :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]