Ferdinand Jagemann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferdinand Jagemann
FerdinandJagemann.jpg
autoportrait (date inconnue)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
WeimarVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Fratrie
Autres informations
Maîtres
Genre artistique

Ferdinand Jagemann (Weimar, 24 août 1780 – 9 janvier 1820) est un peintre portraitiste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ferdinand Jagemann est le fils du bibliothécaire Christian Joseph Jagemann (en) et frère de l'actrice Karoline Jagemann. Celle-ci fut la maîtresse du duc Charles-Auguste de Saxe-Weimar-Eisenach, ce qui a permis à Ferdinand d'étudier la peinture avec la famille Tischbein (de). Il a aussi étudié auprès du peintre de cour Georg Melchior Kraus à Weimar et d'Heinrich Füger à Vienne. Il a ensuite effectué des voyages d'étude à Paris et en Italie.

Bien connu comme portraitiste, il a dessiné en 1805 Schiller sur son lit de mort. Professeur à l'École princière de dessin de Weimar, il est mort en 1820. Son éloge funèbre a été prononcé par Goethe (dont il avait peint plusieurs portraits en 1805, 1806, 1817 et 1819).

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hans Wahl, Anton Kippenberg: Goethe und seine Welt. Insel-Verlag, Leipzig 1932 S. 272f

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :