Faux contact (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Faux contact
Description de l'image Logo faux contact.jpg.
Titre original Faux contact
Genre Série à sketches,
humoristique
Création Manu Thoreau
Charlie Dupont
Benoît Forget
Production Canal+ Belgique
Tourne Sol Production
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Chaîne d'origine RTBF
Canal+ Belgique (Actuellement BeTV)
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 169
Durée 2 minutes + -
Diff. originale 19972000

Faux contact est une série télévisée belge en 169 épisodes, créée par Manu Thoreau, Charlie Dupont et Benoît Forget, produite par Tourne Sol Production, réalisée par Michael Havenith et diffusée entre 1997 et 2000 sur Canal+ Belgique (devenue ensuite BeTV) puis La Une (RTBF).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série est un pastiche délirant de l’émission de sécurité routière Contacts, à l’époque présentée par le Commandant Daniel De Nève (la musique du générique n'est autre que celle de l'émission originelle chantée en beatboxing). Elle met en scène un gendarme, que l’on ne connaît que sous le nom de « commandant », donnant des conseils de sécurité routière farfelus ou hors de propos : par exemple, la conversion des limitations de vitesse à l’Euro, le permis « brouette », les dangers du poisson d’avril au volant. Il est assisté par le sergent Verbeek qui lui sert d'assistant ou de cobaye, selon les circonstances. Certains épisodes sont consacrés au "Plan Langues", où le commandant s'exprime dans une langue étrangère de façon complètement fantaisiste qui tiennent plus à la déformation du français dans le style de la langue concernée.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents :

Épisodes[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

La série est célèbre pour les belgicismes, dictons estropiés, mots déformés, pléonasmes et tics de langage (« à titre (exemplatoire) », « c’est clairement QFD », « qu’à cela ne tiesse »), ainsi que pour les répliques cultes telles « Bardaf, c’est l’embardée » et "Bonjour ou bonsoir si vous êtes à table". Les pataquès (fautes de liaison) sont très fréquents et délibérés : "...mener-t-au drame...", "...formellement-z-interdit...", etc. Vaniteux et de mauvaise foi, il déteste qu'on lui fasse remarquer ses erreurs (fréquentes) et y répond par "héla, monsieur je-sais-tout" ou par "je ne veux pas le savoir".

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]