Fataluku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fataluku
Pays Timor oriental
Région Est
Nombre de locuteurs 37 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 ddg
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF ddg
Carte
Pourcentage de locuteurs du fataluku
Pourcentage de locuteurs du fataluku

Le fataluku est une langue papoue parlée au Timor oriental, dans l'est du pays.

Classification[modifier | modifier le code]

Le fataluku fait partie des langues timor-alor-pantar. La langue connaît une importante diversité dialectale, encore mal étudiée[1].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les consonnes et les voyelles du fataluku sont[2] :

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte a [a]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Les occlusives sonores n'apparaissent que dans les emprunts[2].

Bilabiales Labio-dent. Dentales Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Fricative Sourde f [f] s [s] h [h]
Sonore v [v] z [z]
Affriquée ts [t͡s]
Nasale m [m] n [n]
Latérale l [l]
Roulée r [r]
Semi-voyelle y [ j]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Heston 2014, p. 467.
  2. a et b Heston 2014, p. 468

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Tyler Heston, 2014, The Nature and Underlying Representations of Long Vowels and Diphtongs in Fataluku, Oceanic Linguistics, pp. 467-479.

Liens externes[modifier | modifier le code]